Sélectionner une page
diableries
xavierfinal
cote_final
bergeronretouche
black-blanc

Compressions de 242 M$ dans les soins et services de santé
Sylvain Rochon dénonce la démolition en règle de notre réseau de santé public

Le député de Richelieu, Sylvain Rochon, dénonce les nouvelles coupes de 242 M$ annoncées cette semaine, dont 6,2 millions dans les établissements de la Montérégie-Est. « Il est évident que le réseau, déjà sous pression, sera incapable d’atteindre les nouvelles cibles de compressions sans réduire les services à la population, déjà lourdement touchés par les compressions libérales des deux dernières années », a-t-il déclaré.

« Le ministre de la Santé force les gestionnaires à couper dans les services essentiels, alors qu’on manque de préposés aux bénéficiaires dans les hôpitaux et les CHSLD, que les établissements ont supprimé des postes de professionnels pourtant indispensables, que les soins à domicile sont rationnés, qu’on sert des patates en poudre aux aînés dans les CHSLD pour économiser, que la liste de chirurgies en attente s’allonge, et j’en passe. Assurément, nous assistons à une démolition en règle de notre réseau de santé public », a ajouté Sylvain Rochon.

pubdesAA80fin1

« Comment le ministre Barrette peut-il oser prétendre que ses nouvelles compressions n’affecteront pas les soins et services ? Personne n’est dupe; il doit cesser de prendre les citoyens pour des valises, de dire une chose et son contraire. Le réseau de la santé est d’autant plus ébranlé que les compressions se sont accumulées ces dernières années et que les réformes se succèdent, sans aucune amélioration pour les patients, bien au contraire. Pourquoi continuer à amputer notre système public, puisque l’équilibre budgétaire est atteint et que la santé a rudement été ciblée par les coupes ? Est-ce pour financer le privé, pour lequel le ministre semble toujours capable de trouver de l’argent, que ce soit pour les cliniques de chirurgie ou les supercliniques ? », a poursuivi le député de Richelieu.

« Les administrateurs et les gestionnaires du CISS Montérégie-Est ne demandent pas mieux que d’offrir les meilleurs soins aux patients sur l’ensemble du territoire. Mais les exigences budgétaires du ministre les obligent à faire des choix qui auront de lourdes conséquences pour les citoyens de la région. J’invite le ministre à venir expliquer ses décisions injustifiables à la population de Sorel-Tracy », a conclu Sylvain Rochon.

.
fn

 

[sg_popup id=8]
Share This