Sélectionner une page

black-blanc

cancer.jpg_portail

La Société canadienne du cancer invite les femmes à passer une mammographie tous les deux ans : un geste qui sauve des vies!

delage

Johanne Delage, conseillère municipale de St-Hyacinthe, Ambassadrice

Dans le cadre du mois d’octobre, Mois de la sensibilisation au cancer du sein, et ce, jusqu’aux fêtes, la Société canadienne du cancer (SCC) sensibilisera les femmes de la région de Richelieu-Yamaska à l’importance du dépistage du cancer du sein.

Pour y arriver, la SCC a recruté 15 femmes d’une dizaine de régions du Québec dont Johanne Delage de Saint-Hyacinthe, qui transmettront aux femmes de 50 à 69 ans de leur région, un message sur l’importance de passer une mammographie tous les deux ans pour dépister le cancer du sein. Mme Delage aura donc pour mandat de présenter la campagne du Mémo-mamo auprès des médias de la région et de recruter 10 à 20 femmes qui présenteront et distribueront le Mémo-mamo. Connaissant l’impact des messages s’adressant aux femmes et véhiculés par des femmes, la SCC a choisi de miser sur cette stratégie afin de mieux sensibiliser les femmes réticentes à passer une mammographie ou celles qui ne savent pas que le Programme de dépistage du cancer du sein (PQDCS) existe.

Le Mémo-mamo : un outil qui peut sauver des vies!

Le Mémo-mamo (porte clé) démontre de visu et par le toucher ce que la mammographie peut faire. Avec deux perles de tailles différentes, le Mémo-mamo de la SCC est un outil éducatif original qui illustre l’efficacité de la mammographie comme mode de dépistage du cancer du sein.

La plus grosse perle, de la taille de pièces de 25 cents, représente la bosse généralement détectée par une femme elle-même. La petite perle rose représente le type de lésion pouvant être décelée à l’aide de la mammographie, cette lésion pouvant être aussi petite qu’une tête d’épingle.

« À ce jour, la mammographie demeure le moyen le plus efficace de détecter de façon précoce le cancer du sein. Lorsque le cancer du sein est diagnostiqué et traité dès le début, le choix des traitements est plus vaste, ceux-ci sont moins agressifs, et les chances de guérison sont meilleures », a souligné Paule Desgagné, agente des services à la communauté au bureau de Richelieu-Yamaska à Saint-Hyacinthe.

Un cadeau idéal pour les fêtes

Avec son allure chic et nouveau genre, le Mémo-mamo est parfait pour dire à une femme âgée de 50 à 69 ans qu’elle nous tient à cœur. Du 17 novembre 2016 au 9 janvier 2017, les pharmacies Jean Coutu du Québec vendront le Mémo-mamo de la SCC au coût de 5 $ chacun au comptoir des ordonnances. Il sera aussi offert au bureau régional de la SCC, 446, rue Saint-Joseph, Saint Hyacinthe, 450 773-1003. L’humoriste Lise Dion sera à nouveau la porte-parole de la campagne et tout l’argent recueilli sera remis à la SCC.

À propos de la Société canadienne du cancer

Avec l’appui de 300 000 donateurs annuels et de 30 000 bénévoles, la SCC est l’organisme québécois lié au cancer qui a le potentiel de sauver le plus de vies. Chaque année, plus de 2 millions de Québécois se tournent vers elle.

L’argent recueilli par la SCC permet :
– de prévenir plus de cancers et d’exiger des lois qui protègent la santé
– de financer davantage de projets de recherche
– de soutenir plus de personnes touchées par le cancer

Sauvons plus de vies. Visitez cancer.ca ou appelez-nous au 1 888 939-3333.

.
cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This