1AAbanner500x150
app6604

17035507__banniere-web_500x150_final

Le Contre-courant

Surtaxe sur le bois d’œuvre exporté aux États-Unis : un coup de poing économique illégitime

À la suite de la confirmation, hier, du Département du commerce américain (DOC) de l’imposition de droits compensateurs sur le bois d’œuvre canadien exporté aux États-Unis, le chef parlementaire du Bloc Québécois et député de Pierre-Boucher—Les Patriotes—Verchères, Xavier Barsalou-Duval, dénonce l’inaction du gouvernement de Justin Trudeau dans ce dossier.

« Le gouvernement de Justin Trudeau reste les bras croisés suite à la récidive américaine dans le dossier du bois d’œuvre. C’est un véritable coup de poing économique que reçoivent les forestières québécoises avec la surtaxe de 20 % totalement injustifiée. Malgré les demandes répétées du Québec, il n’y aucune annonce aujourd’hui du gouvernement canadien pour soutenir économiquement les  60 000 emplois dans toutes les régions », explique-t-il.

Il s’agit de la cinquième crise du bois d’œuvre entre le Canada et les États-Unis. L’industrie forestière québécoise se retrouve de nouveau coincée entre les attaques injustifiées du gouvernement américain et l’inertie du gouvernement canadien.

« Que fera Justin Trudeau à part ’’dénoncer vigoureusement’’ ? Aller devant les tribunaux, comme il a proposé ? poursuit Xavier Barsalou Duval. Il a la mémoire courte… Ça fait 30 ans que le Canada s’obstine avec son voisin américain devant les tribunaux. Oui, le Canada a toujours gagné, mais ça n’a jamais rien changé ! Ce sont des récidivistes dans ce dossier. »

Encore l’Ouest ?

Les forestières du Québec sont plus que jamais fragilisées. Le gouvernement du Canada fait des efforts importants pour développer le marché du bois d’œuvre avec la Chine. L’appétit des Chinois pour le 2 X 4, c’est bien beau, mais ce marché bénéficie à la Colombie-Britannique et non aux entreprises québécoises.

« Il nous suffit, à nous Québécois, de rapatrier les 50 milliards que nous donnons à Ottawa chaque année via nos impôts, de même que notre pouvoir de négocier nos traités internationaux, pour être en mesure d’affronter les attaques illégitimes des lobbies du bois d’œuvre états-unien », explique-t-il.
.

.
cote_final
.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

EXPRESSIO CHANTE NOËL

EXPRESSIO CHANTE NOËL

L’ensemble vocal Expressio est heureux de revenir sur la scène culturelle contrecœuroise avec la présentation d’un spectacle de Noël qui aura lieu le dimanche 11 décembre prochain, à 13 h et à 16 h au Centre multifonctionnel situé au 475, rue Chabot, Contrecœur.

lire plus
Share This