17035507__banniere-web_500x150_final

Le Contre-courant

Madame Linda Voukirakis, directrice générale de la Colonie Sainte-Jeanne d’Arc

La Colonie Sainte-Jeanne d’Arc de Contrecœur
Un coup de main bien apprécié!

Denis-Charles Drapeau

Le 5 mai dernier, une équipe d’Accuracy Canada, une firme de service-conseil basée au centre-ville de Montréal et à Québec, a bravé le mauvais temps et s’est mobilisée afin de prêter main-forte à la Colonie Sainte-Jeanne d’Arc de Contrecœur.

Une multinationale

Pour l’occasion, cette entreprise privée en services financiers n’a pas hésité à fermer ses bureaux de Montréal et de Québec, afin que l’ensemble des 25 employés, vice-président et président compris, puissent y participer.

«Née à Paris en 2004, nous avons 12 bureaux dans le monde, plus de 350 employés et cela fait 6 ans que Accuracy Canada est installé au Québec», nous dit monsieur François Filion, associé et responsable des opérations au Canada. «Nous avons une belle entreprise qui réussit bien, nous en sommes fiers et nous souhaitions redonner au suivant!»

Donner au suivant

En plus de peindre le dortoir principal et d’y faire une murale, des dons en matériel comme des vêtements et des produits d’hygiène ont également été faits. «On peint les bâtiments de trois dortoirs, les murs, leur salle de bains et les lits. Nous avons aussi fait une collecte de vêtements usagés, en plus de faire des achats d’accessoires chez Ardenne!», explique madame Sophie D’Amour, adjointe administrative et une des instigatrices de l’événement.

Une mobilisation générale

«Cela a nécessité des mois de préparation. Aujourd’hui c’est l’aboutissement de cette longue opération avec l’équipe et nous sommes très contents d’être ici! Surtout que nous avons fermé nos bureaux pour cela, ce qui ne se fait pratiquement jamais! Je tiens aussi à remercier notre commanditaire, Bétonel de la rue Sainte-Foy à Longueuil. Le directeur Jean-François et sa collègue Véronique furent d’une aide inestimable», poursuit Mme D’Amour..

Les bénévoles de l’équipe d’Accuracy Canada

Pourquoi avoir choisi la colonie Saint-Jeanne d’Arc?

«En fait, nous sommes une entreprise essentiellement basée au centre-ville de Montréal et voulions démontrer notre considération pour un organisme de la région métropolitaine. Le fait est que Jean-Philippe Lejeune, qui a été directeur général de la Colonie, avant de devenir comptable agréé pour nous, nous a fait connaître la Colonie et les valeurs qu’elle véhicule. J’ai moi-même deux jeunes filles de 13 et 15 ans, alors je me suis dit quel beau projet!», répond M. Filion.

Une pierre, deux coups!

Le double objectif avoué de cet événement était d’une part, de poser des actions concrètes pour améliorer l’espace de vie des jeunes filles, et d’autre part, de développer l’esprit et la cohésion d’équipe.

«Suite à une levée de fond Centraide, on s’est dit que cela serait bien de faire une activité manuelle qui pourrait aussi servir de «team building» si on veut… Car on ne va pas se le cacher, c’est aussi bon pour nous que pour la communauté!», précise Mme D’Amour.

En plus de peindre le dortoir principal et d’y faire une murale, des dons en matériel comme des vêtements et des produits d’hygiène ont également été faits.

Un exemple à suivre

Du même souffle, Mme D’Amour invite d’autres entreprises à suivre leur exemple. En ce sens, selon madame Linda Voukirakis, directrice générale de la colonie Sainte-Jeanne d’Arc, nous affirme que la Colonie est tout à fait en mesure d’organiser et de leur proposer ce genre d’activités.

«Nous sommes sur la liste des organismes qui peuvent accueillir les groupes de Centraide, et nous avons suffisamment de travail à faire pour les accueillir et les organiser. Nous sommes conscients qu’une activité comme celle-là a un impact positif sur la dynamique d’une équipe de travail… donc, eux aussi trouvent des avantages dans tout ça! Connaître et côtoyer leurs collègues dans un autre contexte crée une nouvelle dynamique de groupe», nous dit Mme Voukirakis.
.
Des vacances pour jeunes filles

Encore peu connue du grand public, et ce, même au niveau local, la colonie Sainte Jeanne d’Arc a pour mission principale d’accueillir durant l’été des jeunes filles âgées de 4 à 14 ans provenant de milieux financièrement défavorisés de la région métropolitaine depuis près de 90 ans. Bon an, mal an, ils reçoivent près de 500 campeuses par saison, mais c’est plus de 4 000 personnes par année en incluant les classes nature, les camps scouts et autres réceptions en tout genre.

Un énorme coup de main!

«Comme organisme communautaire, nous sommes quand même restreints en termes de moyens. Pour réussir à faire de grands projets de rénovation comme ça, cela prend du talent, du temps et de l’argent. Lorsqu’une compagnie nous donne un coup de main et qui a fait des efforts pour arriver avec un budget et des ressources, afin de nous proposer un projet presque clé en main, c’est vraiment d’une grande générosité! C’est presque comme l’émission «Décore ta vie», mais sans les caméras!», se réjouit la directrice générale de la colonie Sainte-Jeanne d’Arc.

Site internet de la Colonie Sainte-Jeanne d’Arc
.

.
cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Varennes renouvelle ses deux tableaux d’affichage électronique

Varennes renouvelle ses deux tableaux d’affichage électronique

La Ville de Varennes a procédé à la modernisation de ses équipements numériques extérieurs avec l’installation de deux nouveaux tableaux d’affichage électronique aux intersections de la rue Jules-Phaneuf et du chemin du Petit-Bois ainsi que de la route 132 et de la rue de l’Aqueduc.

lire plus
L’Omnium de golf Source Bleue 2022 rapporte 249750$

L’Omnium de golf Source Bleue 2022 rapporte 249750$

L’édition 2022 de l’Omnium de golf Source Bleue, présentée par la Banque Nationale, fut un réel succès avec un résultat net de 249 750 $. Les participants ont vécu une journée des plus mémorables le 12 septembre dernier au Vallée du Richelieu le Club, beau temps et plaisir étaient au rendez-vous.

lire plus
Share This