17035507__banniere-web_500x150_final
Le Contre-courant

Photo d’archive: Stéphane Bergeron en compagnie de représentantes et représentants du TROCM (Table régionale des organismes communautaires et bénévoles de la Montérégie)

Actions auprès des parlementaires québécois
«Nous appuyons toujours le milieu communautaire» -Stéphane Bergeron

Dans la foulée des interventions entreprises le 29 mai dernier par les organismes communautaires autonomes, particulièrement dans le secteur de la santé et des services sociaux, visant à attirer l’attention du public sur les difficultés auxquelles ils sont confrontés, le député de Verchères, monsieur Stéphane Bergeron, a tenu à réaffirmer l’engagement et la solidarité du Parti Québécois à leur égard.

«Par l’indispensable travail qu’ils accomplissent quotidiennement, les organismes communautaires contribuent largement au mieux-être de la population. Étant moi-même interpellé tous les jours par des citoyennes et citoyens faisant face à des difficultés de diverses natures, il est réconfortant de savoir que je peux toujours compter sur ces organismes pour m’épauler dans mon travail ou carrément prendre le relai afin de répondre à leurs besoins et préoccupations. Alors que le gouvernement libéral, par le régime d’austérité draconien qu’il a imposé ces dernières années, a grandement nui à la cohésion sociale de nos collectivités, ainsi qu’à la santé globale de leurs populations, les groupes communautaires ont encore une fois pallié les effets des coupures et sont donc plus que jamais nécessaires au maintien du filet social québécois», a déclaré d’emblée monsieur Bergeron.
.

«Depuis le début de son existence, le Parti Québécois n’a jamais cessé d’appuyer le milieu communautaire, que ce soit en créant un régime de retraite s’appliquant aux conditions particulières qui y prévalent souvent, en reconnaissant officiellement l’action communautaire, notamment en cherchant à accroître et à diversifier ses sources de financement, ou en soutenant activement l’économie sociale. Comme nous l’avions proposé en 2014, nous croyons toujours qu’il est impératif de rehausser le financement de base des organismes communautaires autonomes. Ce faisant, le nombre d’organismes pouvant être décemment soutenus augmenterait, sans compter que l’ensemble des organismes seraient mieux outillés pour leur permettre de s’acquitter toujours plus efficacement de leur mission», d’ajouter le député de Verchères.

«Les Québécoises et Québécois n’en peuvent plus de l’austérité toxique des libéraux. Il faut que l’État québécois s’emploie de nouveau à soutenir convenablement les familles, particulièrement celles de la classe moyenne, les aînés, les malades et les élèves en difficulté, de même que les groupes communautaires qui les accompagnent au quotidien. C’est pourquoi je me range de nouveau à leurs côtés et tiens à profiter de l’occasion pour leur réitérer que nous continuerons, ensemble, à construire un Québec toujours plus juste et solidaire», de conclure Stéphane Bergeron.


.
cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Les gouvernements du Canada et du Québec investissent plus de 65 M$ pour agrandir les installations de biométhanisation de la SÉMECS à Varennes

Les gouvernements du Canada et du Québec investissent plus de 65 M$ pour agrandir les installations de biométhanisation de la SÉMECS à Varennes

Le ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada, l’honorable Steven Guilbeault, au nom du ministre des Affaires intergouvernementales, de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable Dominic LeBlanc, ainsi que le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec…

lire plus
Share This