17035507__banniere-web_500x150_final
Le Contre-courant

Crédit photo: Bernard Thibodeau,

Projet de loi de mise en œuvre du budget
« Le Canada nuit encore une fois au développement social et économique du Québec » -Xavier Barsalou-Duval

« Avec son projet de loi de mise en œuvre du budget, Ottawa fait encore la preuve que, tant que le Québec ne sera pas indépendant, le Canada continuera de nuire à son développement social et économique », a affirmé le chef parlementaire du Bloc Québécois, Xavier Barsalou-Duval, alors que lui-même et deux autres députés bloquistes ont présenté ce matin des amendements au projet de loi de mise en œuvre du budget du gouvernement.

Le député Barsalou-Duval, a présenté un amendement afin d’abaisser à 300 millions de dollars le seuil au-delà duquel la Loi sur Investissement Canada oblige le gouvernement canadien à se pencher sur les investissements étrangers importants. Or, dans son énoncé budgétaire de l’automne, le gouvernement de Justin Trudeau a décidé de rehausser ce seuil de 600 millions à 1 milliard de dollars.

« Aussi bien dire que le gouvernement se lave les mains de la vente de fleurons québécois comme RONA à l’entreprise américaine Lowe’s ou encore du Groupe Canam à la société d’investissements American Industrial Partners. Des entreprises québécoises qui ont une valeur boursière dépassant le milliard de dollars, il y en a peu. Pour donner un exemple, Air Transat se situe à 220 millions. Avec le rehaussement du seuil d’examen, on n’a plus aucune prise! », a dénoncé Xavier Barsalou-Duval.
.
cote_final

Le porte-parole bloquiste en matière de finances, Gabriel Ste-Marie, a fait valoir qu’avec C-44, la Banque de privatisation des infrastructures équivaut en quelque sorte à donner au gouvernement fédéral le pouvoir de soustraire le milieu financier de l’application des lois québécoises et des règlements municipaux, s’il investit dans les infrastructures par l’entremise de la Banque.
Les amendements proposés par le Bloc Québécois ont été rejetés du revers de la main par le gouvernement.

« Ce rejet de nos propositions est encore un affront envers le Québec et n’est pas sans nous rappeler qu’en devenant un pays, nous nous donnerons tous les moyens de réaliser notre plein développement économique et social », a conclu le chef parlementaire Xavier Barsalou-Duval.
.


.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

EXPRESSIO CHANTE NOËL

EXPRESSIO CHANTE NOËL

L’ensemble vocal Expressio est heureux de revenir sur la scène culturelle contrecœuroise avec la présentation d’un spectacle de Noël qui aura lieu le dimanche 11 décembre prochain, à 13 h et à 16 h au Centre multifonctionnel situé au 475, rue Chabot, Contrecœur.

lire plus
Share This