Le Contre-courant
.

Saint-Antoine-sur-Richelieu
Des nouvelles du Conseil


Daniel Castonguay
redaction@lecontrecourant.com

C’est le 16 janvier que s’est tenue la séance ordinaire du Conseil de Saint-Antoine-sur-Richelieu. Cette séance était précédée par la présentation des prévisions budgétaires 2018 et du programme triennal d’immobilisation pour la municipalité.

Augmentation du rôle d’évaluation

Les élus municipaux ont eu à composer cette année avec une augmentation notable du rôle d’évaluation pour toutes les catégories de propriétés, l’augmentation moyenne étant de 31%. L’évaluation des terres agricoles a augmenté notablement de 85%.

Pour maintenir un niveau de taxation raisonnable pour les citoyens, les élus ont fait passer le taux foncier régulier de .6096 par 100$ d’évaluation (incluant sécurité et voirie) à .5142.

Pour soulager les exploitants agricoles, la taxe foncière reliée à leurs terres est passée de son coté de .6096 à .3857, la baisse maximale autorisée par la loi a-t-on expliqué. Ces derniers bénéficient également d’un crédit MAPAQ, contribuant à diminuer leur taxation annuelle.
.

Les dépenses et revenus sous contrôle

Alors qu’au budget 2017, on avait 2 344 715 $ au niveau des revenus et dépenses, la prévision budgétaire pour 2018 est de 2 366 710 $ , une augmentation de 0,9%.

Programme triennal d’immobilisation

Pour 2018, on projette de dépenser 150 000$ pour le revêtement bitumineux, 10 000$ en ponceaux et puisards, et 10 000$ pour le Quai Ferdinand Fecteau. On projette aussi des améliorations au niveau de la cuisine de la Maison de la culture Eulalie-Durocher pour 25 000 $ et l’agrandissement de la bibliothèque pour 15 000 $.

Pour 2019, on projette de dépenser 150 000$ pour le revêtement bitumineux, 10 000$ en ponceaux et puisards, et 5 000$ pour des lampadaires. On projette de dépenser 15 000 $ pour la peinture du toit et l’accès à la cave de la Maison de la culture. 28 000 $ sont également attribués pour la rénovation des édifices municipaux.

Pour 2020, on projette de dépenser 150 000$ pour le revêtement bitumineux, 10 000$ en ponceaux et puisards et 5 000$ pour des lampadaires .

D’autres dépenses sont également mentionnées sous forme de projets pour les trois années: comme le revêtement du rang l’Acadie, les égouts de la Pomme d’Or , la rue Archambault, la rue Dupont et la toiture du Centre communautaire, entre autres.

Le budget sera présenté pour adoption jeudi le 18 janvier lors d’un séance extraordinaire.

Mme Chantal Denis, mairesse de Saint-Antoine-sur-Richelieu

Un solution pour la traverse d’hiver?

L’arrêt de la fabrication du pont de glace entre Saint-Antoine et Saint-Denis a amené le conseiller Harry Gow à explorer des alternatives. La traverse de Saint-Antoine n’est d’ailleurs pas la seule touchée par les conditions climatiques, celle de Hudson-Oka étant également fermée.

Certains traversiers sur des rivières semblables, et dans des conditions climatiques semblables, poursuivent leurs opérations en hiver, utilisant un système de propulsion d’air sous l’eau empêchant la création de glace sur le trajet des traversiers.

Le conseiller Gow n’en est qu’à l’étape de la collecte d’informations, et la municipalité de Saint-Denis, qui est consciente aussi de l’importance de ce lien, n’est pas encore impliquée dans le processus.

La prochaine séance ordinaire du conseil aura lieu le mardi 20 février 2018.
.
cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Club Optimiste de Contrecoeur: Course de boîtes à savon!

Club Optimiste de Contrecoeur: Course de boîtes à savon!

Club Optimiste de ContrecoeurCourse de boîtes à savon! Le Club Optimiste de Contrecoeur est fier d’organiser encore cette année la Course de boîtes à savon. Cette course aura lieu le samedi 10 juin 2022, 8h (inscription), sur la rue Lajeunesse (rue de la piscine) à...

lire plus
Share This