Sélectionner une page
Le Contre-courant
 .

La Maison de la culture Eulalie-Durocher de Saint-Antoine-sur-Richelieu accueille l’exposition ORIGO

Présenté sous forme d’assemblages et d’installations multidimensionnelles l’exposition ORIGO (origine) met en lumière le talent de trois femmes estampières : Laurence Prévost, Micheline Bertrand et Carole Fisette.

Travaillant la gravure sur le bois, le linoléum et le cuivre, les artistes suggèrent aux visiteurs de vivre un dialogue introspectif, un questionnement et une mise en suspens du présent par la présentation d’œuvres fantaisistes.

Divisée en quatre thèmes : au temps des cavernes, fragments d’écriture, bestiaire et reliefs, cette exposition est le fruit d’un magnifique travail qui s’est échelonné sur trois ans. Chacun des quatre volets est accompagné d’une trame sonore modulée en superpositions d’échantillonnages sonores qui nous projette dans une atmosphère surréaliste. Oscillant entre ce qui émane du passé et de leur imaginaire, l’exposition se veut une réinterprétation de l’art préhistorique versus l’art actuel. Présentée à la Maison de la culture Eulalie-Durocher du jeudi au dimanche de 13h à 17h jusqu’au 1er septembre, l’entrée est libre.

Le village de Saint-Antoine-sur-Richelieu offre aux visiteurs plusieurs points d’attrait. Pourquoi ne pas en profiter pour visiter la magnifique Église de Saint-Antoine-de-Padoue (le dimanche, de midi à 16 heures, cet horaire est en vigueur jusqu’au 2 septembre).

De plus, juste à l’avant dans le parc de la Fabrique, le regroupement d’artistes photographes de la Vallée-du-Richelieu (APVR) présente l’exposition Lumières sur berge où les œuvres de 25 photographes sont exposées avec vue, bien entendu, sur la magnifique rivière Richelieu.

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This