Sélectionner une page
Le Contre-courant
 .

Région de la Montérégie
Bilan de mi-saison 2019 en assurance récolte

La Financière agricole du Québec présente le bilan de mi‑saison en assurance récolte pour la région de la Montérégie.

Ce bilan décrit les conditions climatiques et leurs effets sur les cultures produites dans cette région. Il fait également le point sur la survie à l’hiver des plantes pérennes, des ruches, de l’ensemencement et du développement des cultures annuelles, ainsi que sur le déroulement des premières récoltes.

Faits marquants en date du 9 juillet :

  • Conditions hivernales variant entre neige, pluie et pluie verglaçante accompagnées de redoux et froids en alternance ont nui à la survie des prairies, des céréales d’automne et des fraisières. Les jeunes pommiers en implantations ont aussi subi des dommages hivernaux
  • Mortalité hivernale importante des abeilles
  • Récolte de sirop d’érable courte mais abondante, rendement et qualité légèrement supérieurs à la normale
  • Printemps exceptionnellement tardif avec des températures fraîches et des précipitations abondantes en avril et en mai retardant ainsi les semis pour l’ensemble des cultures
  • Conditions climatiques en juin plus favorables aux semis, aux plantations, à l’émergence et au développement des cultures
  • Bon début de saison pour les vergers malgré la nécessité de traiter contre la brûlure bactérienne. Certains secteurs affectés par une faible grêle
  • Les champs de foin ont subis des dommages sévères par le gel hivernal, la première fauche a été effectuée dans de bonnes conditions et sa qualité est bonne, mais les rendements sont inférieurs à la moyenne
  • Récolte des fraises retardée de deux semaines, bonne qualité mais rendements inférieurs à la normale
  • Températures plus chaudes depuis la fin juin favorisant la croissance des cultures et permettant de rattraper en partie le retard du début de saison

Pour en connaître davantage sur l’état des cultures des différentes productions couvertes par le Programme d’assurance récolte: lien.

Citations

« L’agriculture est un secteur vital de notre économie. Lorsque des aléas climatiques se présentent, les producteurs peuvent compter sur le partenaire stratégique qu’est La Financière agricole du Québec. Ses programmes s’inscrivent à tous égards dans la volonté de maintenir la pérennité du secteur agricole. »
M. André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

« Grâce à ses différents programmes d’assurance et de protection du revenu, La Financière agricole joue un rôle de premier plan dans la gestion des risques d’une entreprise agricole. Lorsque les récoltes de nos producteurs sont confrontées aux risques inhérents du climat, le Programme d’assurance récolte intervient en limitant les pertes financières attribuables à ces événements. »
M. Ernest Desrosiers, président-directeur général de La Financière agricole du Québec

« Ce bilan de mi-saison dresse un portrait de l’état des cultures de notre région. Pour les producteurs agricoles, le Programme d’assurance récolte est un outil de gestion des risques avantageux qui protège leurs productions lorsque Dame Nature n’est pas au rendez-vous. »
Mme Sonia Simard, directrice territoriale

La Financière agricole du Québec, c’est…

  • Une relation d’affaires avec plus de 24 000 entreprises agricoles et forestières
  • Une offre de produits et de services de qualité en financement, assurance et de protection du revenu
  • Des valeurs assurées s’élevant à 3,9 G$ et un portefeuille de garanties de prêts de 5,3 G$
  • Avoir la relève agricole au cœur de ses priorités en lui offrant une aide financière directe et adaptée à sa réalité
  • Une équipe soucieuse des besoins de ses clients et des enjeux en agriculture

 

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This