Sélectionner une page
Le Contre-courant

Une semaine endiablée en l’honneur de la légende de la chasse-galerie
Plus de 8 500 personnes au rendez-vous!

Du 4 au 10 août dernier avait lieu la 14e édition des Diableries de Contrecœur. Avec plus de 8 500 festivaliers, cette toute première édition de sept jours s’est avérée réussie et endiablée! Après une année record en 2018 dans le cadre des festivités du 350e anniversaire de la ville de Contrecoeur, les organisateurs ne peuvent qu’être fiers d’avoir maintenu la barre haute en offrant une programmation de qualité, diversifiée, multigénérationnelle et surtout GRATUITE!

Les festivités ont débuté le dimanche 4 août avec le premier rendez-vous du parc Cartier-Richard, en compagnie d’Éric Bernier et de l’Ensemble vocal Expressio. Le lundi avait lieu l’activité « la légende de la chasse-galerie pour les tout-petits, suivie le mardi par la soirée dansante avec Johanne et Denis Berthiaume. Le mercredi, pour une deuxième édition, affichant complet pour les deux représentations, avait lieu la soirée « Rire en Diable » mettant en vedette Vincent Fecteau, humoriste de la relève et contrecoeurois, ainsi que Coco Bélliveau et Jo Cormier. Jeudi, c’est à un traditionnel 5 à 7 MICROS que les gens étaient conviés afin de déguster une variété de bière de microbrasseries au rythme du groupe local Les Mouches du Capitaine.

Le groupe Lendemain de veille

C’est lors de la soirée du vendredi que l’ambiance de party s’est fait ressentir au parc Antoine- Pécaudy alors que les Diableries accueillaient Simon Morin et le groupe Lendemain de veille. Les artistes ont réellement fait vivre aux festivaliers l’expérience endiablée de la légende de la chasse- galerie! Lors de la grande veillée du samedi soir, le groupe sorelois Cité Rock Ta Mère a réchauffé la scène avec des hits des années 80 afin de n’accueillir nul autre que Les Trois Accords, en spectacle principal, qui ont charmé la foule avec leurs plus grands succès. « Le choix du groupe Les Trois Accords a été facile puisque la passion et l’humour de ses membres vont vraiment de pair avec les valeurs du festival, soit offrir un moment où le fun est à l’honneur, et ce, pour toutes les générations » mentionne Audrey Pinard, responsable de la programmation.

« Édition après édition, notre comité de 10 bénévoles se dévoue pour organiser un événement à l’image de notre communauté et surtout en l’honneur de la célèbre légende de la chasse-galerie d’Honoré Beaugrand; cette légende est une fierté de chez nous. Avec les années, notre festival a pris beaucoup de maturité et d’ampleur. Nous sommes fiers de ce succès, qui est en grande partie attribuable au précieux soutien de nos fidèles partenaires » explique Virginie St-Denis, présidente du comité Les Événements Diable au cœur.

Le comité des Événements Diable au cœur remercie ses partenaires principaux qui permettent à l’organisme d’offrir un festival GRATUIT aux résidents de la région depuis maintenant 14 ans : la Ville de Contrecœur, Grantech, le Port de Montréal, Arcelor Mittal, la Caisse Desjardins des Patriotes, Bourgeois, Les Subversifs, Le Contre-Courant, le CN, Ford Sorel-Tracy, Location Contrecœur, Suzanne Dansereau, députée de Verchères, Centre du pneu Contrecœur et Rio Tinto.

Salon à Batissette

À propos des Événements Diable au cœur

Les Événements Diable au cœur est un organisme à but non lucratif œuvrant dans le domaine de l’événementiel. Depuis 2006, ses membres bénévoles travaillent sans relâche afin d’offrir à leurs concitoyens une grande fête estivale; Les Diableries de Contrecœur. L’organisme a pour mission d’offrir des festivités gratuites, accessibles et intergénérationnelles à la population contrecœuroise et des environs.

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Contrecœur adopte son budget 2020

Le conseil municipal de la Ville de Contrecœur, a déposé son budget 2020 le 9 décembre dernier lors d’une assemblée extraordinaire. Le conseil a ainsi dévoilé ses prévisions budgétaires pour la prochaine année, mais également son plan triennal d’immobilisations (PTI) 2020-2021 2022.

lire plus
Share This