Sélectionner une page
Le Contre-courant
.

Un bilan de campagne pour Pierre-André Émond, candidat Parti conservateur, Bécancour-Nicolet-Saurel

Mon attachement pour la région

Parallèlement à ma vie professionnelle, je me suis toujours fait un devoir et un plaisir de m’impliquer au sein de divers organismes et causes, afin de contribuer à l’essor de notre communauté. Mon saut en politique fédérale est donc la suite logique de mon parcours; j’ai choisi le Parti conservateur puisqu’il respecte les champs de compétences provinciales et qu’il met de l’avant des politiques et des engagements réellement axés sur le développement régional, outils nécessaires pour aider un député dans son mandat.

À votre rencontre

Depuis quelques mois, et plus intensément depuis le déclenchement de la présente campagne, je sillonne la circonscription pour dresser un portrait des enjeux régionaux, en multipliant les rencontres avec les citoyens, les élus, les acteurs régionaux, les entrepreneurs et le monde agricole. Les enjeux sont multiples et les défis sont grands, mais non insurmontables, notamment en matière de mobilité, d’environnement, de main-d’œuvre, d’investissement en infrastructures et de support au milieu agricole qui, faut-il le rappeler, représente près de 90% de notre territoire et une force vive de notre vitalité économique.

Lors de nos rencontres, j’ai eu l’occasion, voire le privilège, de démontrer comment j’entends travailler activement à faire avancer et à régler les différents dossiers qui vous préoccupent, avec des outils concrets pour y parvenir, au sein d’un gouvernement conservateur.

Le 21 octobre, j’ai besoin de vous

La campagne électorale tire à sa fin : le 21 octobre prochain, vous aurez l’occasion de choisir le député qui vous représentera et pourra le mieux contribuer au développement de notre belle région. Pour ma part, j’ai la conviction que notre coin de pays a besoin d’avoir enfin un député assis à la table des décideurs, qui saura mettre à profit les ressources du gouvernement fédéral et qui travaillera de façon concertée et positive avec les élus provinciaux et municipaux, pour le mieux-être de notre région.

Le 21 octobre, j’ai besoin de vous, votez pour le changement, votez Pierre-André Émond!

Pierre-André Émond, candidat conservateur, Bécancour-Nicolet-Saurel


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This