Sélectionner une page
Le Contre-courant

Isabelle Bleau, conseillère municipale de Boucherville, Xavier Barsalou-Duval, député fédéral de Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères, Maud Allaire, mairesse de Contrecœur, Marc Garneau, ministre des Transports, Sylvie Vachon, PDG du Port de Montréal, Pierre Lavallée, PDG de la Banque d’infrastructures du Canada, Daniel Plouffe, maire de Calixa-Lavallée et Martin Damphousse, maire de Varennes

Terminal portuaire de conteneurs à Contrecœur
La MRC de Marguerite-D’Youville salue un financement majeur de 300 millions de dollars de la Banque de l’infrastructure du Canada

La Banque de l’infrastructure du Canada (BIC) et le Port de Montréal ont annoncé conjointement hier, au cours d’une conférence de presse, un engagement financier de l’ordre de 300 millions de dollars de la BIC. Ce solide soutien contribuera à la concrétisation de l’expansion du plus important port dans l’Est du Canada dans ses nouvelles installations de manutention de conteneurs qui seront érigées à Contrecœur. Cet élargissement des activités du port stimulera la croissance économique nationale, en plus de répondre aux besoins du marché pour les décennies à venir.

Cette annonce survient à peine quelques mois après la signature d’un protocole d’entente entre la BIC et l’Administration portuaire de Montréal (APM). Depuis, les deux organisations collaborent pour développer le projet de Contrecœur, notamment en ce qui a trait à sa structure financière et aux investissements privés.

À l’issue de la conférence de presse, madame Maud Allaire, mairesse de Contrecœur, a manifesté son engouement pour le projet en déclarant : « Nous sommes enthousiastes de cette participation de la Banque de l’infrastructure du Canada qui s’engage à financer jusqu’à 300 M$ dans le projet du Port de Montréal qui prévoit la construction d’un nouveau terminal à conteneurs sur notre territoire. L’arrivée d’un projet de cette ampleur illustre bien le potentiel de développement de la ville de Contrecœur et de la région. Ce terminal engendrera des retombées économiques importantes pour tous les paliers gouvernementaux en plus de créer des milliers d’emplois tout en étant bénéfique pour notre communauté. Nous applaudissons cette annonce importante qui représente un grand pas vers la concrétisation imminente de ce projet »

Sur le plan régional, l’annonce de cet investissement a également été très bien reçue de la part de l’ensemble des élus du territoire. Selon Daniel Plouffe, préfet suppléant de la MRC et maire de Calixa-Lavallée, également présent à la conférence de presse, les impacts positifs du projet profiteront à tous. «Nous sommes confiants que la venue de ce projet capital dans notre région stimulera l’économie d’ici et apportera son lot d’emplois tant dans les opérations du nouveau terminal que dans le développement de la chaîne logistique. Nous voyons cette nouvelle d’un très bon œil et nous sommes convaincus de ses répercussions positives qui assureront la pérennité de la bonne santé économique de notre territoire.»

Rappelons que le projet de terminal portuaire à Contrecœur, dont le coût de construction a été évalué entre 750 et 950 millions de dollars, soutiendra la croissance organique du marché des conteneurs de l’Est du Canada et permettra au Port de Montréal de rester compétitif face aux grands ports américains qui investissent massivement dans leurs infrastructures. Le projet est développé en collaboration avec les divers intervenants de la communauté.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This