Sélectionner une page

Le Contre-courant

COVID-19
La FCEI presse le gouvernement à adopter des mesures économiques supplémentaires rapidement pour soutenir les PME

Aujourd’hui, dans le but de contenir davantage la propagation de la COVID-19, le premier ministre du Québec, M. François Legault, a annoncé la fermeture à compter de minuit de tous les centres d’achats, des salles à manger des restaurants et des commerces de services personnels (coiffure et esthétique).

« Lorsqu’on regarde ce qui se passe dans les autres pays au pris avec le coronavirus, la mise en place des mesures musclées est de mise. Toutefois, il faut adopter des politiques de soutien économique pour aider les PME à passer à travers ces semaines de pertes de revenus, pour éviter des fermetures définitives et des pertes d’emplois. Agissons pour la santé publique, mais également pour la santé économique actuelle et future du Québec, » a déclaré François Vincent, vice-président Québec, à la FCEI.

La FCEI réitère ses différentes demandes aux gouvernements

La FCEI a soumis la proposition aux différents paliers gouvernementaux de fournir un financement plus direct aux employés. D’autres pays comme le Danemark et le Royaume-Uni ont reconnu la nécessité de couvrir jusqu’à 80 % des revenus des travailleurs qui sont mis à pied en raison de l’urgence sanitaire.

« Les mesures annoncées aujourd’hui vont mener à des fermetures temporaires. Aidons les entreprises à garder leurs employés clés pour qu’elles puissent être capables de se remettre sur les rails rapidement, lorsque cette crise sera derrière nous. Une fois que l’entreprise remercie ses employés à contrecœur, il lui sera plus long et difficile de les retrouver lorsque les choses auront repris leur cours habituel, » a ajouté M. Vincent.

Payer un loyer sans occuper les lieux?

Pour la FCEI, le gouvernement doit instaurer rapidement une mesure de soutien pour aider les entreprises contraintes de fermer dans leurs paiements de loyer.

« Où est la logique de payer un loyer d’un lieu qu’on ne peut pas occuper? Et encore moins quand on éprouve déjà des difficultés liées au manque de liquidité. Nous demandons au gouvernement d’épauler les PME impactées, en leur offrant un soutien financier au prorata des jours fermés, » a expliqué Gopinath Jeyabalaratnam, analyste principal des politiques à la FCEI.

Il y a également lieu pour les municipalités d’étudier cette question, notamment en ce qui a trait aux taxes foncières des immeubles commerciaux qui ne sont pas occupés. Les juridictions telles que la France ou encore la Suisse ont également adopté des mesures similaires afin d’alléger le fardeau des entreprises.

La FCEI mentionne que cette même logique s’applique pour les autres obligations fiscales, comme les versements de la TPS et TVQ.

Rappelons que les bars, les centres d’entraînement, de divertissement et autres commerces sont déjà fermés depuis le 15 mars dernier.

À propos de la FCEI

La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This