Sélectionner une page
Le Contre-courant

Pandémie de la COVID-19
La situation est sous contrôle dans la majorité des CHSLD et le déploiement de renforts se poursuit dans les endroits critiques

Le premier ministre du Québec, François Legault, a indiqué que malgré les obstacles vécus, la situation dans la grande majorité des milieux de vie qui accueillent des personnes aînées est sous contrôle.

Situation critique dans 80 établissements sur 2 600

Le premier ministre a fait savoir que sur les 2 600 milieux de vie pour aînés, 2 300 établissements n’ont aucun cas confirmé de coronavirus. Concernant les 300 milieux où l’on recense un ou plusieurs cas confirmés de la COVID-19, on en dénombre 220 où la situation est sous contrôle. Ainsi, 80 résidences demeurent surveillées de plus près par les équipes du ministère de la Santé et des Services sociaux et les établissements.

Au Québec, 1 041 personnes sont maintenant décédées de la COVID-19, a regretté François Legault, qui a tenu à offrir ses condoléances aux familles et aux proches des victimes. « Sur ce total, 850 proviennent de milieux de vie pour aînés », a précisé M. Legault.

Le premier ministre a mentionné que l’apport de médecins, d’infirmières, de préposés aux bénéficiaires et d’étudiants en santé permettra de combler les besoins de personnel dans le réseau des CHSLD au cours des prochains jours. Déjà, mardi, 1 000 des 2 000 postes vacants ont été pourvus.

Réouverture des écoles et des garderies : « Il faut y aller graduellement »

François Legault a profité de son point de presse quotidien pour indiquer que d’un point de vue strictement de santé publique, attendre le 1er septembre pour retourner en même temps tous les enfants du Québec dans les écoles et les garderies ne serait pas une bonne idée.

« Toute réouverture se fera de manière graduelle au cours des prochaines semaines et des prochains mois, a souligné M. Legault. Le mot-clé, c’est graduel. »

M. Legault a dit consulter son caucus de députés sur cette question, tout comme les trois chefs de l’opposition à l’Assemblée nationale. « Nous allons prendre des décisions responsables pour protéger nos enfants et pour protéger celles et ceux qui travaillent dans nos services de garde et dans nos écoles. Notre décision va être basée sur la santé », a assuré le premier ministre.

Aucun traitement urgent n’est retardé

« Malgré la pandémie, aucun traitement urgent n’est retardé dans les hôpitaux du Québec, et 13 000 des 18 000 lits sont utilisés pour les patients concernés », a rassuré François Legault. Le premier ministre dit comprendre que certaines personnes soient inquiètes du fait que du personnel soit transféré des hôpitaux vers les milieux de vie pour aînés, mais ce sont là où sont les cas les plus urgents.

Pour le moment, seules les activités et chirurgies urgentes et semi-urgentes se poursuivent. Les activités des blocs opératoires pourraient aussi augmenter pour ces interventions dans les prochains jours.

M. Legault a toutefois rappelé le défi colossal que représente le manque de sédatifs, tout en soulignant que la pénurie de certains médicaments est mondiale. Il a assuré que le gouvernement travaille sur des solutions pour contrer ce phénomène qui a des répercussions directes sur le nombre de chirurgies effectuées au Québec.

Remerciements du jour

Le premier ministre a réservé ses remerciements du jour à tous les Québécois qui ont levé la main pour aller travailler dans les fermes ainsi qu’à tous les producteurs agricoles québécois qui travaillent sans relâche pour assurer l’approvisionnement en produits alimentaires frais et locaux dans nos épiceries.

À la suite de l’invitation lancée vendredi dernier aux Québécois par le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, et par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, d’aller travailler dans les champs cet été, l’Union des producteurs agricoles (UPA) a confirmé avoir reçu beaucoup d’appels de personnes qui se disent prêtes à donner un coup de main. François Legault y voit une occasion en or pour plusieurs personnes, d’abord pour nos jeunes, qui vivront une expérience unique, ensuite pour le Québec, qui doit devenir plus autonome en ce qui a trait à la production alimentaire.

Citation :

« Si on exclut les 80 milieux de vie qui accueillent des personnes aînées où la situation est pénible, la situation est stable dans tout le Québec. Je veux remercier tous les médecins, infirmières, infirmiers, préposés aux bénéficiaires et étudiants qui acceptent de venir en renfort. Nous avons encore besoin de temps pour nous assurer que la pandémie est assez sous contrôle pour commencer prudemment à rouvrir l’économie. Même chose pour les services de garde, même chose pour les écoles. Dès que la Santé publique va nous donner le feu vert, nous annoncerons le plan de réouverture. Il ne faut pas lâcher. On va s’en sortir ensemble. »

François Legault, premier ministre du Québec

Faits saillants 

  • En date du lundi 20 avril 2020, à 18 h, il y a au Québec 20 126 cas confirmés de personnes atteintes de la COVID-19.
  • Actuellement, 1 224 personnes sont hospitalisées, dont 201 personnes aux soins intensifs.
  • Le bilan des décès s’élève à 1 041 au Québec.
  • Jusqu’à présent, 4 048 personnes ont guéri de la COVID-19 au Québec.

Rappel des consignes

Pour limiter autant que possible la propagation du coronavirus, il est important, notamment :

  • de se laver fréquemment les mains avec de l’eau et du savon, durant vingt secondes, particulièrement lorsqu’on arrive de l’extérieur ;
  • de se désinfecter les mains avec une solution à base d’alcool si l’on n’a pas accès à de l’eau et à du savon ;
  • de conserver une distance de deux mètres avec les autres personnes ;
  • d’éviter tout rassemblement ;
  • de rester chez soi, sauf en cas de nécessité.

En cas d’apparition de symptômes :

  • s’isoler ;
  • tousser à l’intérieur de son coude ;
  • jeter ses mouchoirs immédiatement après leur utilisation et se laver les mains par la suite ;
  • consulter le Guide autosoins ou appeler la ligne 1 877 644-4545 pour connaître les mesures à prendre.

Liens connexes :

  • Pour en savoir davantage sur le coronavirus, la population est invitée à consulter le site Québec.ca/coronavirus.
  • Il est possible d’obtenir de l’information en utilisant la ligne coronavirus selon l’indicatif régional de votre localité :
    418 644-4545
    450 644-4545
    514 644-4545
    819 644-4545
    1 877 644-4545 (sans frais)
  • Pour être à l’affût des mises à jour des données, suivez le compte Twitter du ministère de la Santé et des Services sociaux : https://twitter.com/sante_qc (@sante_qc).

Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This