Sélectionner une page

Le Contre-courant

Après 2 mois de confinement en raison de la pandémie de la COVID-19
Xavier Barsalou-Duval fait le bilan de ses interventions auprès des citoyens

Après 2 mois de confinement, le député de Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères, Xavier Barsalou-Duval, tient à faire le point auprès de ses commettantes et de ses commettants sur les interventions qu’il a faites pendant la pandémie.

« D’abord, je suis fier du travail que nous avons accompli, moi et mon équipe. Comme vous le savez, nos bureaux ont été ouverts 7 jours sur 7 et nous avons joint près de 29 000 citoyens par téléphone pour les informer de nos services pendant cette crise sanitaire. Jusqu’ici, nous avons pu aider plus de 500 particuliers et une centaine d’entreprises à s’y retrouver dans le méli-mélo des programmes fédéraux », a déclaré Xavier Barsalou-Duval.

Mentionnons que les organismes d’aide alimentaire du comté et les médias locaux n’ont pas été en reste : 8000 $ leur ont été gratifiés pris à même le budget du député. De plus, convaincu que les citoyens avaient besoin de soutien plus que jamais, celui-ci a renoncé à son augmentation salariale annuelle pour l’offrir aux banques alimentaires de la circonscription. Il voulait de cette façon les appuyer dans leurs efforts et par la même occasion, contribuer à améliorer le sort des personnes touchées par la crise.

En outre, par sa fonction de porte-parole du Bloc Québécois en matière de transports, monsieur Barsalou-Duval s’est investi sans compter dans le dossier des réclamations des voyageurs. En effet, il a été de toutes les tribunes pour exiger le remboursement du coût des billets et s’est vigoureusement insurgé contre les crédits de voyage distribués par les compagnies aériennes. Journaux locaux, comité de transport, entrevues à la radio et à la télé, pétition de la Chambre des communes e-2604, tout y est passé. « Ottawa doit faire cesser cette pratique des compagnies d’aviation qui consiste à confisquer l’argent de leurs clients pour se maintenir à flot », a fustigé le porte-parole en matière de transports.

Les principales propositions restées lettres mortes sont néanmoins celles visant les aînés : « À ce jour, la pension de sécurité de vieillesse n’accorde aux aînés que 613,53 $ tous les mois. Le gouvernement n’a pas retenu nos propositions qui incluent, entre autres, la bonification du Supplément de revenu garanti et l’augmentation de la pension de vieillesse. Seulement un maigre 300 $ aux pensionnés et 200 $ aux bénéficiaires du SRG ont été octroyés, en dépit de la valse des milliards annoncés pour d’autres groupes de la société », a déploré le député de Pierre-Boucher—Les Patriotes—Verchères.

Par ailleurs, M. Barsalou-Duval continue à représenter et défendre les intérêts des citoyens de sa circonscription lorsqu’il participe aux comités de la Chambre par vidéoconférence et lors des séances du Parlement, qu’elles se déroulent virtuellement ou en personne. Quant à son équipe, elle allie télétravail et présence au bureau, et se met à la disposition de la population de la circonscription de Pierre-Boucher—Les Patriotes—Verchères pour l’épauler durant la crise.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This