Sélectionner une page

Le Contre-courant

Québec vient en aide aux camps de jour

Pour permettre l’ouverture des camps de jour privés et municipaux cet été dans le respect des consignes de la Santé publique, le gouvernement du Québec a confirmé qu’il accordera à ceux-ci une aide financière substantielle.

Les camps de jour certifiés pourront compter sur une aide pouvant aller jusqu’à 11 millions de dollars, dont les modalités seront définies ultérieurement. Cette aide leur permettra, entre autres, de procéder à l’embauche de personnel et de relever les défis liés à leurs opérations dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

En ce qui concerne les municipalités, un exercice visant à faire le portrait des impacts financiers de la COVID-19 pour ces dernières est actuellement en cours. Toutes les municipalités ont été informées par lettre que les coûts supplémentaires associés à la tenue des camps municipaux seraient considérés lors de cet exercice.

Par ailleurs, les sommes prévues au budget 2020-2021 concernant le partage de locaux entre les municipalités et les écoles pourront être utilisées au bénéfice des camps de jour qualifiés et des camps municipaux. Cette mesure, réclamée par l’UMQ, permettra aux camps d’utiliser les locaux des écoles, ce qui devrait faciliter le respect des consignes de distanciation sociale.

Environ 150 000 jeunes fréquentent les camps de jour certifiés chaque été au Québec. Les camps municipaux attirent, quant à eux, environ 200 000 jeunes.

Le contexte de la pandémie de COVID-19 amène les camps à s’adapter pour respecter les mesures de santé publique, notamment par :

  • une diminution du rapport moniteur-élèves;
  • la nécessité d’avoir des espaces de locaux additionnels pour respecter les consignes de distanciation sociale;
  • l’achat de matériel de protection.

Rappelons que l’Association des camps du Québec, en collaboration avec la Santé publique, a élaboré le Guide de relance des camps, qui vise à accompagner les camps de jour pour que ceux-ci puissent s’adapter aux normes sanitaires en vigueur. La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) a par ailleurs élaboré un guide des mesures sanitaires en milieu de travail pour les camps de jour.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This