Sélectionner une page

Le Contre-courant

L’eau potable, une préoccupation pour les municipalités de la région

Les municipalités de la région sont confrontées à une période de sécheresse combinée à une hausse de la demande en eau potable. Elles ont donc émis des avis pour leurs citoyens.

Contrecoeur

Un avis d’interdiction d’arrosage est en vigueur depuis le 15 juin, et ce, jusqu’à nouvel ordre sur l’ensemble du territoire de Contrecœur. Il est donc interdit d’arroser une pelouse et d’utiliser tout système d’arrosage automatique.

Cette mesure est nécessaire en raison d’une forte hausse de la demande en eau potable qui a été observée sur le réseau. La Division de l’assainissement des eaux maintient la pression de l’eau au minimum.

Le temps sec étant propice aux incendies, il est notamment essentiel d’assurer la distribution d’eau pour la sécurité incendie.

Nous demandons aux citoyens de rationner leur utilisation d’eau potable de manière responsable et à des fins essentielles. Cet avis est en vigueur jusqu’à l’émission d’un avis contraire.

Interdiction d’arrosage des pelouses à Verchères

La Municipalité de Verchères émet présentement une interdiction d’arrosage des pelouses pour une période indéterminée afin de contrer une consommation excessive d’eau potable que nous rencontrons actuellement. La pression de l’eau est présentement maintenue au minimum afin d’assurer une distribution d’eau optimale pour le Service Sécurité Incendie.

Saint-Roch-de-Richelieu

Il y a restriction de l’utilisation d’eau potable à des fins d’arrosage, et ce, pour une durée indéterminée. La Municipalité demande à ses citoyens de réduire sa consommation d’eau potable. En raison d’une forte demande d’eau potable et d’une période de sécheresse, cet avis demeure jusqu’à sa levée.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This