Sélectionner une page

Le Contre-courant

Les vingt partenaires de la stratégie bioalimentaire Montérégie lancent un premier appel de projets

À la suite de l’adoption, le 25 juin dernier, de leur plan stratégique bioalimentaire, les partenaires de l’Entente sectorielle de développement du secteur bioalimentaire Montérégie annoncent aujourd’hui le lancement d’un premier appel de projets.

L’appel de projets de la Stratégie bioalimentaire Montérégie

Totalisant une somme de 420 000 $, l’appel de projets vise à soutenir des initiatives s’inscrivant dans une ou plusieurs des quatre cibles suivantes :

  1. Favoriser l’accès physique et économique à des aliments sains et locaux, plus particulièrement dans les communautés défavorisées ou isolées géographiquement ;
  2. Soutenir les initiatives en agriculture urbaine ;
  3. Soutenir les actions concernant la gestion des ressources humaines, incluant la main-d’œuvre étrangère, et ce, particulièrement au regard des bonnes pratiques ;
  4. Instaurer ou consolider des projets de symbiose bioalimentaire.

Les organismes et les entreprises admissibles peuvent déposer une demande d’aide financière, à compter du 13 juillet et au plus tard le 11 septembre 2020, en remplissant le formulaire disponible sur le site www.monteregie.quebec.

À propos de l’Entente sectorielle de développement du secteur bioalimentaire pour la réalisation de projets structurants 2018-2022
L’appel de projets constitue l’une des actions d’un processus collaboratif réunissant les partenaires du secteur bioalimentaire que sont la direction régionale de la Montérégie-Est et de la Montérégie-Ouest du Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), la Table intersectorielle régionale en saines habitudes de vie de la Montérégie (TIR-SHV), la direction régionale de la Montérégie du Ministère des Affaires Municipales et de l’Habitation (MAMH), la Direction de la santé publique de la Montérégie, Tourisme Montérégie, la Fédération de l’UPA de la Montérégie, les 14 MRC de la Montérégie ainsi que l’agglomération de Longueuil. Le montant global de l’entente totalise un peu plus d’un million de dollars, échelonné sur trois ans.

La force de la démarche entreprise repose notamment sur la provenance diversifiée des acteurs autour de la table, assurant une vision multiple permettant d’aborder le système alimentaire sous tous ses angles, et toujours dans une perspective régionale. Ainsi, les orientations choisies tendent vers une approche beaucoup plus systémique assurant à la fois le développement du secteur agroalimentaire, la protection de la santé de la population, ainsi que celle de l’environnement. Les partenaires de la Stratégie bioalimentaire Montérégie espèrent ainsi influencer positivement le système alimentaire afin qu’il soit plus durable et résilient.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This