Sélectionner une page
Le Contre-courant

Achalandage important sur les sites protégés de Conservation de la nature Canada
L’organisme rappelle les règles à respecter sur ses propriétés

Les restrictions liées aux voyages en période de COVID-19 favorisent le tourisme local. Conservation de la nature Canada (CNC) observe ainsi un achalandage accru sur ses sites protégés.

Ce phénomène, que l’organisme de bienfaisance s’attend à voir culminer lors des vacances, a un impact sur les milieux visités. Une grande quantité de déchets ont par exemple été retrouvés sur une des îles dont CNC est propriétaire, à Gatineau.

L’organisme tient ainsi à rappeler que les règles de sécurité et de civisme à respecter sur ses propriétés sont mises en place pour assurer la santé et la sécurité de tous, ainsi que pour préserver la faune et la flore. En cas de non-respect de ces consignes, CNC pourrait se voir obligé de réduire l’accès à ses propriétés ou faire appel aux forces de l’ordre.

Il est interdit, et ce sur toutes les propriétés de CNC, de :

  • Faire des feux
  • Camper sur le site
  • Laisser ses déchets sur place
  • Marcher hors des sentiers
  • Nourrir les animaux sauvages
  • Couper, endommager ou cueillir la végétation
  • Circuler en véhicule motorisé

Les activités permises à l’Archipel Hochelaga, à l’est de Montréal, sont les suivantes :

  • Randonnée pédestre
  • Observation de la faune et la flore

En plus de ces règles, CNC encourage les citoyens à appliquer, lors de leurs visites sur ses propriétés, les mesures de distanciation physique et d’hygiène visant à limiter la propagation de la COVID-19.

En conclusion, l’organisme rappelle que les milieux naturels du Québec constituent une richesse qui doit être préservée. En respectant les consignes propres aux propriétés de CNC, les visiteurs créent un contexte où tous peuvent profiter pleinement de leurs moments en nature.

Faits saillants

  • Par son programme Destinations Nature, CNC invite les gens à développer leur connexion à la nature pour qu’ils puissent bénéficier de ses bienfaits. Passer du temps en nature permet aussi de développer une meilleure compréhension des services écologiques qu’elle nous rend, comme purifier l’air et l’eau.
  • CNC rend accessibles huit Destinations Nature au Québec.

À propos de

Chef de file en conservation de terres privées au Canada et organisme sans but lucratif, Conservation de la nature Canada (CNC) œuvre à la protection de nos milieux naturels les plus précieux et des espèces qu’ils abritent. Depuis 1962, CNC et ses partenaires ont contribué à la protection de 14 millions d’hectares d’un océan à l’autre et à l’autre, dont près de 48 000 au Québec. Pour en savoir plus : conservationdelanature.ca.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This