Sélectionner une page

Le Contre-courant

Réseau métropolitain de voies réservées: un pas dans la bonne direction

La Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud salue l’initiative du gouvernement tout en soulignant les efforts à poursuivre pour atténuer la congestion sur la Rive-Sud.

La Chambre de Commerce et d’industrie de la Rive-Sud (CCIRS) salue l’annonce du gouvernement du Québec sur le lancement de l’appel d’offres lié au projet de Réseau métropolitain de voies réservées (RMVR) qui, à terme, permettra de dégager d’importants axes routiers de la région, tels que la route 116 et l’autoroute 20.

Toutefois, l’ajout de voies réservées se doit d’être combiné à d’autres mesures si l’on veut véritablement agir contre la congestion chronique dont souffre plusieurs artères d’importance sur la Rive-Sud. Les nombreux projets de développement immobiliers, l’importance des travaux d’infrastructure ayant lieu actuellement ainsi que l’augmentation constante des déplacements est-ouest nécessitent une réflexion plus globale et des action concertées permettant une amélioration significative des déplacements des personnes et des marchandises.

« L’annonce du gouvernement est une étape positive dans le désengorgement du réseau routier de la Rive-Sud mais il est important de ne pas miser uniquement sur le Réseau métropolitain de voies réservées. Nous demandons au gouvernement de poursuivre ses efforts en matière de recherche de solutions, notamment sur l’autoroute 30 une grande priorité de la Rive-Sud, et de tout mettre en œuvre pour réaliser d’autres projets de transports d’importance afin de venir bonifier l’offre actuelle », a souligné Richard D’Amour, président de la Chambre de Commerce et d’industrie de la Rive-Sud.

La CCIRS se mobilise depuis plusieurs années autour de l’enjeu de congestion de la Rive-Sud de Montréal. Elle soutient les gouvernements dans la recherche de solutions, notamment par le biais du Mouvement Mobilité Rive-Sud, une initiative créée par la CCIRS à la suite de l’annonce de la mairesse de Longueuil concernant le projet de lien électrique d’Est en Ouest (LÉEO), mode de transport structurant est-ouest dans l’axe de la ligne jaune du métro et du boulevard Taschereau. La CCIRS est aussi à l’origine de la Coalition A-30 qui a pour mission de rassembler les différents acteurs, municipalités, entreprises, institutions et organisations afin de mettre en place des actions concrètes et rapides pour décongestionner l’autoroute 30 dans une perspective de développement économique et social.

À propos de la CCIRS

La CCIRS est le troisième plus important regroupement d’affaires au Québec. Forte d’un nombre de membres important, soit près de 1400 membres, la CCIRS contribue de façon représentative à la communauté d’affaires de la Rive-Sud. Grâce à sa portée régionale, elle est en mesure de mieux défendre les intérêts de ses membres et agit concrètement, avec ses partenaires, à la croissance économique du territoire. La CCIRS est affiliée à la Fédération des Chambres de commerce du Québec (FCCQ).


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This