Sélectionner une page

Le Contre-courant

Richelieu
Deux ans après son élection, le député Jean-Bernard Émond dresse son bilan de mi-mandat

Deux ans après son élection à titre de député de Richelieu, Jean-Bernard Émond dresse le bilan de ses réalisations, ainsi que sa liste de priorités pour la seconde moitié de son mandat.

DES GAINS IMPORTANTS POUR LA RÉGION

Lors de la dernière campagne électorale, l’amélioration de l’accès aux soins de santé dans la région, ainsi que la décentralisation des pouvoirs en santé figuraient parmi les engagements du député Jean-Bernard Émond. Deux ans plus tard, avec l’obtention d’un appareil d’imagerie par résonnance magnétique (IRM) pour l’Hôtel-Dieu de Sorel, l’arrivée d’un nouveau pédiatre à Sorel-Tracy, la diplomation de 50 préposés aux bénéficiaires, ainsi que la nomination de deux membres issus de la communauté soreloise au sein du conseil d’administration du CISSS de la Montérégie-Est, l’élu caquiste se dit fier du travail accompli.

En éducation, le député Jean-Bernard Émond est également satisfait des nombreux gains décrochés pour les établissements scolaires de sa circonscription, dont 8,5 M$ pour l’agrandissement du pavillon Notre-Dame de l’École intégrée d’Yamaska, 15 M$ de plus pour la rénovation des écoles de la région, ainsi que 1,3 M$ de plus pour le Cégep de Sorel-Tracy.

« En tant qu’adjoint parlementaire du ministre de l’Éducation et ancien enseignant, l’éducation est un dossier qui me tient particulièrement à cœur et je serai toujours présent pour épauler les établissements scolaires de notre région dans leurs projets », déclare Jean-Bernard Émond.

Déterminé à améliorer le réseau routier de la région, le député de Richelieu a également obtenu des investissements additionnels totalisant plus de 5 M$ pour les routes de compétence municipale, en plus de la réfection de l’autoroute 30. Le député Jean-Bernard Émond s’était aussi engagé, lors de la dernière campagne électorale, à soutenir l’élaboration d’une étude sur la fluidité des transports dans la MRC de Pierre-De Saurel, incluant le prolongement de l’autoroute 30, ainsi que le projet d’un pont entre Sorel-Tracy et Lanoraie. La MRC de Pierre-De Saurel confiera prochainement ce mandat à une firme spécialisée.

En termes d’infrastructures municipales, le député de Richelieu a récemment annoncé un montant de 7 M$ pour quatre municipalités de sa circonscription, dans le cadre du Fonds pour l’infrastructure municipale d’eau. On note également, au chapitre des gains locaux, le déploiement d’Internet haute vitesse dans des centaines de foyers de la région, en vertu du programme Régions branchées du ministère de l’Économie et de l’Innovation. En outre, le député Jean-Bernard Émond a annoncé, à l’hiver dernier, l’octroi d’une somme de 1,3 M$ à la municipalité de Saint-Louis pour l’aménagement de ses bureaux administratifs.

Le député Jean-Bernard Émond est également fier d’avoir obtenu plus de 2 M$ additionnels pour les organismes communautaires de la région, dont un financement récurrent pour le Regroupement pour la santé des aînés Pierre-De Saurel et le comité Action logement. L’élu caquiste a également sollicité ses collègues ministres, afin d’offrir plusieurs milliers de dollars supplémentaires en financement discrétionnaire aux différents organismes et événements de la communauté.

UNE VISION CLAIRE POUR LES PROCHAINS MOIS

Pour la seconde moitié de son mandat, le député Jean-Bernard Émond priorisera d’abord la relance économique de la région : « La pandémie a eu des conséquences dévastatrices pour de nombreuses entreprises et il est temps de se retrousser les manches. Il faut relancer notre économie, tout en assurant la sécurité et la santé des Québécois. Notre gouvernement soutiendra le développement économique régional et nous devons être prêts à bénéficier des nouvelles opportunités qui s’offriront à nous », déclare-t-il. « Je serai présent, au cours des prochains mois, pour épauler nos entrepreneurs et nos organismes de développement économique locaux ».

En santé, le député Jean-Bernard Émond concentrera ses efforts sur le dossier de l’accès à un médecin de famille. L’élu caquiste a d’ailleurs assuré son soutien au CISSS de la Montérégie-Est dans ses démarches auprès du Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, pour le recrutement de médecins à l’étranger.

Finalement, en ce qui a trait aux infrastructures sportives, le député Jean-Bernard Émond poursuit ses démarches afin d’obtenir une subvention pour le projet de complexe aquatique, déposé par la Ville de Sorel-Tracy : « L’amélioration de nos infrastructures sportives figurait parmi mes engagements électoraux, en 2018. Je continue donc de plaider en faveur de ce projet auprès de ma collègue et ministre déléguée, Mme Isabelle Charest, et j’espère que nous aurons de bonnes nouvelles à ce sujet, au cours des prochains mois », mentionne Jean- Bernard Émond.

UN GOUVERNEMENT QUI RESPECTE SES ENGAGEMENTS

Au niveau national, le gouvernement de François Legault a su remplir plusieurs de ses engagements électoraux, notamment en rétablissant le tarif unique pour les services de garde à contribution réduite, en réduisant le taux de taxe scolaire, en bonifiant l’allocation familiale, en développant le réseau de la maternelle 4 ans, en abolissant les élections scolaires, ainsi qu’en adoptant la Loi 21 sur la laïcité de l’État.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This