Sélectionner une page

Le Contre-courant

Discours du trône
Une opération inutile et purement partisane déplore Xavier Barsalou-Duval

Le député de Pierre-Boucher—Les Patriotes—Verchères et porte- parole du Bloc Québécois en matière de transport, d’infrastructure et de collectivité, Xavier Barsalou- Duval, déplore la fonction purement partisane du discours du trône des libéraux.

« Le discours du trône qui devait servir de nouvelle base pour gouverner en temps de pandémie s’est finalement révélé être un simple exercice de récupération des vieilles promesses électorales libérales. Justin Trudeau est même allé jusqu’à monopoliser les ondes de nos diffuseurs nationaux pour faire une adresse à la nation dans laquelle il ne nous a absolument rien appris », a déclaré Xavier Barsalou- Duval.

Pour couronner le tout, les seuls éléments nouveaux du discours du trône des libéraux étaient des appels à intervenir dans les champs de compétence du Québec, particulièrement dans le domaine de la santé en voulant ajouter d’innombrables conditions aux transferts fédéraux en santé.

« Alors que le Québec, les provinces et le Bloc Québécois exigent unanimement une augmentation sans condition des transferts en santé, les libéraux disent non et préfèrent y aller de programmes aux mille et une conditions. Ce faisant, le fédéral va encore tenter de venir mettre la pagaille dans ce qui relève exclusivement du Québec. C’est pour toutes ces raisons que le Bloc Québécois a voté contre le discours du trône de Justin Trudeau hier soir », explique le député bloquiste.

Rappelons que Justin Trudeau a unilatéralement décidé de fermer le Parlement pendant plus d’un mois afin de pouvoir se concentrer sur l’élaboration de ce qui devait être un nouveau plan de gouvernance. La prorogation mettait ainsi fin à l’ensemble des travaux de la Chambre, notamment ceux portant sur le scandale WeCharity.

« Finalement, le seul but de la prorogation aura été de mettre fin aux enquêtes touchant directement le premier ministre et son implication dans le scandale WeCharity. Alors que tout le monde avait les yeux rivés sur le discours interminable de Justin Trudeau, la manœuvre lui aura permis d’occulter temporairement ses déboires éthiques visant à favoriser sa famille à même les fonds publics », conclut le député de Pierre-Boucher — Les Patriotes — Verchères.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This