Sélectionner une page

Le Contre-courant

Mesdames Lisette Trépanier, présidente du Syndicat de l’enseignement du Bas-Richelieu et Nicole Teasdale, présidente de la Maison L’Ancrage Pierre De Saurel.

Le Syndicat de l’enseignement du Bas-Richelieu et ses membres donnent 1515$ à la Maison L’Ancrage

La Maison L’Ancrage Pierre-De Saurel est fière d’annoncer une contribution des enseignants et enseignantes de la région de Sorel-Tracy, à la hauteur de 1 515$.

En pleine campagne de sociofinancement sur la plateforme La Ruche Montérégie, l’équipe de la Maison L’Ancrage Pierre-De Saurel a ciblé quelques groupes de travailleurs qui sont appelés à interagir avec son éventuelle clientèle: les 16-23 ans d’ici à risque d’itinérance.

« Les enseignantes et enseignants membres du Syndicat de l’enseignement du Bas-Richelieu (SEBR) ont répondu à l’appel individuellement et collectivement, explique la présidente de la Maison L’Ancrage Nicole Teasdale. Leur syndicat a appuyé notre campagne et plusieurs enseignants ont contribué personnellement. On les remercie de donner, même en cette période plus difficile pour leur profession ».

Le SEBR a en effet contribué avec un don de 500$, alors que plusieurs de ses membres ont donné via un formulaire mis en ligne à leur attention ou encore en remettant des sommes à leurs délégués, pour un montant de 1 015$.

La présidente du Syndicat de l’Enseignement du Bas-Richelieu, Mme Lisette Trépanier, affirme que la solidarité et les jeunes sont à la base des valeurs des enseignants et qu’ils ne pouvaient que contribuer à cette initiative soreloise.

La Maison L’Ancrage remercie le SEBR d’avoir facilité cette campagne en période de Covid, moins propice à ce type d’opération à l’interne. Elle se dit heureuse de voir ceux et celles qui appuient la cause depuis le début se manifester de façon concrète. D’autres groupes de travailleurs ont reçu la même invitation.

Des annonces suivront bientôt à propos d’autres volets de la campagne de financement de la Maison L’Ancrage Pierre-De Saurel, une ressource destinée à joindre les rangs des « Auberges du coeur ».

Jusqu’au 15 janvier prochain, le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond double les dons reçus sur La Ruche Montérégie, jusqu’à concurrence de 20 000$. L’équipe en place déploiera ensuite d’autres thématiques afin de susciter l’appui de différents types de donateurs.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This