Sélectionner une page

Le Contre-courant

55 M$ pour la phase de démarrage du terminal de Contrecœur
La Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud (CCIRS) salue l’annonce

Le projet d’agrandissement du terminal portuaire de Contrecœur est un projet d’infrastructure d’une importance capitale pour notre économie. La Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud (CCIRS) salue l’annonce du gouvernement du Québec qui accorde une aide financière de 55 M$ à l’Administration portuaire de Montréal (APM) dans le cadre du projet d’expansion à Contrecœur.

L’aide financière de 55 M$ servira à réaliser la phase de démarrage du projet et permettra d’entreprendre les travaux de préparation et de terrassement du site ainsi que la construction d’une barrière visuelle et sonore. L’ensemble des coûts pour cette phase est évalué à 111 M$. Rappelons que le montant total pour la construction du terminal de Contrecœur est estimé entre 750 M$ et 950 M$.

Ce projet permettra la création de 1000 emplois lors de son exploitation, sans compter les investissements faits lors de la phase de démarrage qui auront des retombées économiques importantes pour le produit intérieur brut, soit 470 M$ pendant la phase de construction du projet et à terme, 119 M$ annuellement lors de son opération.

« L’appui du gouvernement du Québec dans ce projet est une excellente nouvelle. Notre territoire pourra bénéficier d’une infrastructure des plus modernes sur le Saint-Laurent au niveau du transport des marchandises. Il s’agit d’un excellent complément pour notre industrie du transport et de la logistique déjà très importante sur le territoire. » cite le président de la CCIRS, Me Alain Chevrier.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This