Sélectionner une page

Le Contre-courant

Projet d’agrandissement du terminal portuaire de Contrecœur
La Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud (CCIRS) se réjouit de la décision du ministre de l’Environnement

La Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud (CCIRS) se réjouit de la déclaration de décision du ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada relativement au projet d’expansion du Port de Montréal à Contrecœur.

Cette décision favorable, rendue après cinq années de consultations et d’analyses par l’Agence d’évaluation d’impact du Canada, permet de franchir un jalon décisif vers l’obtention des permis. L’Administration du Port de Montréal (APM) peut ainsi poursuivre le développement du futur terminal à la lumière des conditions de réalisations adoptées par le ministre.

Pour consulter la Déclaration de décision relative à l’évaluation environnementale, cliquez ici.

Ce projet qui sera situé en zone industrielle à Contrecœur a fait l’objet d’une planification très rigoureuse et concertée. Le terminal à conteneurs qui sera à la fine pointe de la technologie prévoit la manutention, à terme, de 1,15 million de conteneurs (EVP). Ce projet de 750 M$ à 950 M$ prévoit l’emploi de 5000 travailleurs pendant la construction et 1500 pour les opérations du terminal. La majorité des biens que nous consommons quotidiennement arrivent par navire et maintenant, sur notre territoire. Les activités portuaires à Montréal créent plus de 19 000 emplois directs et indirects et génèrent des retombées économiques annuelles d’environ 2,6 milliards de dollars.

« Ce terminal à conteneurs est d’une importance capitale pour notre région et nous positionne en tant que plaque tournante de la chaine de logistique dans le Grand Montréal. Rappelons que le Port de Montréal est le 2e plus important port au Canada et le seul port à conteneurs au Québec. Il est un port de destination desservi par les plus grandes lignes maritimes au monde. Ce grand projet a été planifié avec beaucoup de rigueur de la part de l’APM. Nous sommes rassurés par les solutions d’atténuation qu’entend mettre en place l’APM et qui sont en lien avec les préoccupations soulevées dans le cadre des audiences publiques et tout le processus de l’Agence d’évaluation d’impact du Canada. Nul doute que ce projet sera un modèle en matière de développement durable, tant sur les plans social, environnemental qu’économique », cite le président de la CCIRS, Me Alain Chevrier.

À propos de la CCIRS

La CCIRS est le plus important regroupement d’affaires en Montérégie. Forte d’un nombre de membres important, soit près de 1200 membres, la CCIRS contribue de façon représentative à la communauté d’affaires de la Rive-Sud. Grâce à sa portée régionale, elle est en mesure de mieux défendre les intérêts de ses membres et agit concrètement, avec ses partenaires, à la croissance économique du territoire. La CCIRS est affiliée à la Fédération des Chambres de commerce du Québec (FCCQ).


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Poursuite des démolitions de bâtiments au centre-ville de Varennes

Au cours de la semaine du 18 avril, un entrepreneur débutera les travaux de démolition de propriétés qui ont été acquises par la Ville sur la route Marie-Victorin, soit les bâtiments situés au 2157 (ancien restaurant Varennes pizzeria), au 2155 (ancien magasin Meubles Daviau) et au 2089 (ancien commerce Vitrerie Landry).

lire plus
Share This