Sélectionner une page

Le Contre-courant

OMH Marguerite-d’Youville
Une intervenante de milieu joint l’équipe pour soutenir les locataires durant la pandémie

À l’instar de nombreux autres secteurs d’activité affectés par la pandémie de la COVID-19, le milieu communautaire fonctionne au ralenti depuis bientôt un an. Les contacts sociaux se font maintenant rares et les habitudes de vie ont changé pour beaucoup de gens. Cette situation risque de mener à des impacts psychologiques importants chez certaines personnes.

Dans un souci de maintien du bien-être des locataires des immeubles gérés par l’OMH Marguerite-d’Youville, Mélanie Sanche, directrice générale, est heureuse d’accueillir dans ses rangs Mme Annie Thériault, une intervenante de milieu en HLM, impliquée et à l’écoute.

En poste depuis peu, Mme Thériault a pour mandat de rassurer, d’informer et de sensibiliser les locataires par rapport à tout ce qui a trait aux mesures sanitaires reliées à la pandémie. Son rôle est également de les soutenir à travers les difficultés vécues en cette période singulière, que l’on parle d’isolement, d’anxiété ou de détresse. Des suivis téléphoniques récurrents seront effectués auprès des personnes affectées et ces dernières seront dirigées vers les bonnes ressources du milieu (dépannage alimentaire, soutien à domicile, etc.).

Madame Thériault sensibilisera aussi, sur une base régulière, les locataires quant à l’importance du respect des règles sanitaires en vigueur et elle agira à titre de référence pour toutes questions concernant la pandémie.

Pour monsieur Stéphane Williams, président de l’OMH Marguerite-D’Youville, de la Commission du logement social de la CMM et maire de Saint-Amable, l’embauche d’une telle ressource devenait plus que nécessaire : « Dans le contexte particulier que nous vivons tous en ce moment, de nombreuses personnes se retrouvent souvent isolées et dépourvues de soutien. Les conséquences de cette situation sont encore plus désastreuses pour les locataires de notre OMH qui éprouvent déjà des difficultés à faire face aux défis de la vie quotidienne en temps normal. Cette situation de précarité accentue encore plus leur situation de vulnérabilité. C’est pourquoi il est important de démocratiser l’accès à une ressource-clé comme madame Thériault qui s’avèrera être une précieuse allier pour aider les locataires de nos OMH à passer à travers les moments difficiles engendrés par la crise sanitaire. »


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Poursuite des démolitions de bâtiments au centre-ville de Varennes

Au cours de la semaine du 18 avril, un entrepreneur débutera les travaux de démolition de propriétés qui ont été acquises par la Ville sur la route Marie-Victorin, soit les bâtiments situés au 2157 (ancien restaurant Varennes pizzeria), au 2155 (ancien magasin Meubles Daviau) et au 2089 (ancien commerce Vitrerie Landry).

lire plus
Share This