Sélectionner une page

Le Contre-courant

Programme Action-Climat Québec
870 000 $ sont accordés à l’organisme Rues principales pour son projet national « Près du cœur! Conjuguer offre commerciale et lutte contre les changements climatiques »

Afin d’accroître la mobilisation québécoise dans la transition vers une société sobre en carbone et résiliente, le gouvernement du Québec octroie 870 000 $ à l’organisme Rues principales pour la réalisation de son projet de réduction d’émissions de gaz à effet de serre (GES) et d’adaptation aux changements climatiques intitulé « Près du cœur! Conjuguer offre commerciale et lutte contre les changements climatiques ».


Ce projet bénéficie d’une aide financière gouvernementale dans le cadre du programme Action-Climat Québec et rejoint les objectifs du Plan pour une économie verte 2030. Il fait partie des 45 projets financés, qui se partageront près de 25 M$, à la suite de l’appel à projets qui s’est terminé le 10 août 2020. Le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette, en a fait l’annonce le 6 mai dernier.

Ce projet vise, d’une part, à stimuler l’achat local et de proximité ainsi qu’à renforcer l’accessibilité des commerces du quotidien par des modes de transport durables, afin de réduire le bilan carbone des déplacements. D’autre part, le projet soutiendra le développement d’une offre commerciale plus résiliente face aux changements climatiques, autant dans les grandes villes que dans les villages du Québec. Rues principales souhaite ainsi faire contrepoids aux grands pôles commerciaux périphériques dépendants de l’automobile, qui contribuent à la création d’îlots de chaleur urbains en plus d’engendrer des déplacements automobiles émetteurs de GES.

Pour y arriver, le projet combine une campagne de promotion de l’achat local dans les « centralités » de proximité avec des outils pratiques et des activités de mobilisation et d’accompagnement des collectivités. Il mobilisera tant les élus et professionnels locaux que les citoyens et les acteurs économiques.

Le projet de Rues principales permettra d’accompagner huit communautés dans les régions du Bas-Saint-Laurent, de la Capitale-Nationale, de la Mauricie, de l’Estrie, de Montréal, de l’Outaouais, des Laurentides, de la Montérégie et du Centre-du-Québec.

Rues principales a pour objectif de renforcer et de créer des « centralités », qui sont des pôles civiques et d’affaires uniques tout autant que des milieux de vie rassembleurs, prospères et attractifs. Par ses activités d’accompagnement, de formation et de recherche et son réseau d’acteurs locaux, l’organisme est un point de rencontre entre les savoirs des milieux et les meilleures pratiques dans ces domaines.

Citations :

« Le nouveau Plan pour une économie verte 2030 représente un geste fort de la part du gouvernement pour répondre aux nombreux défis collectifs que présente l’urgence climatique. Or, la participation de l’ensemble de la société est essentielle à l’atteinte de nos objectifs climatiques : le gouvernement ne peut réussir seul. En unissant nos forces comme le proposent Rues principales et les autres organisations de la société civile soutenues par le programme Action-Climat Québec, nous pourrons transformer notre société de façon durable. Ces organisations sont bien placées pour connaître les besoins et les occasions à saisir, sur le terrain et dans les différents secteurs d’activité. »

Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval

« L’offre commerciale joue un rôle important dans la création de milieux de vie sobres en carbone. La métamorphose du commerce de détail et la volonté de stimuler une relance économique verte et solidaire nécessitent de mettre à jour les outils de planification de la trame commerciale. Au final, l’objectif est de développer la culture de la consommation de proximité. »

Christian Savard, président exécutif de Rues principales

Faits saillants :

  • Le programme Action-Climat Québec vise l’émergence de solutions de lutte contre les changements climatiques provenant des communautés et s’appuyant sur l’implication citoyenne, sur l’implication des organisations et sur le renforcement des capacités.
  • Il s’adresse aux organismes sans but lucratif, aux coopératives, aux syndicats et aux chambres de commerce.
  • À la suite de l’appel à projets qui s’est terminé le 10 août 2020, des subventions totalisant 19 371 285 $ ont été accordées pour soutenir 16 projets d’envergure nationale dans le cadre du programme Action-Climat Québec. Pour leur part, 29 projets locaux ou régionaux se partagent 5 269 640 $. Tous ces projets s’adressent à des publics variés et visent divers secteurs d’activité.
  • Entre 2016 et 2025, le programme Action-Climat Québec aura soutenu 84 projets qui se seront partagé 36 M$. Il sera reconduit dans le cadre du Plan pour une économie verte 2030.

Liens connexes :


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This