Sélectionner une page

Le Contre-courant

Maison L’Ancrage Pierre-De Saurel
Campagne record sur La Ruche!

La campagne de financement participatif de la Maison L’Ancrage Pierre-De Saurel sur La Ruche Montérégie est maintenant complétée et réussie. Le double objectif de cette campagne était audacieux: 200 contributeurs différents et un total de contributions de 96 900$. Depuis le 31 mars dernier 220 personnes ont contribué à la campagne pour un total de 100 155$.

La présidente de L’Ancrage Nicole Teasdale ne peut cacher sa fierté: « Quelle belle et grande mobilisation porteuse d’espoir et de bienveillance pour les jeunes de 16-23 ans de notre région. Grâces aux contributions obtenues, bientôt, les jeunes trouveront à la Maison L’Ancrage Pierre-De Saurel l’hébergement temporaire, le soutien et l’accompagnement! À chacun et chacune: merci d’être de tout cœur avec nous pour ces jeunes ».

De son côté, le directeur et cofondateur de La Ruche Montérégie, Charles Chateauvert a confirmé que notre campagne était le plus gros montage financier démarré avec succès sur La Ruche depuis sa fondation, avec le financement additionnel affiché: « L’équipe de la Maison l’Ancrage a fait preuve d’une remarquable détermination à mobiliser toutes les sphères du milieu. Ce succès donne une impulsion à une ressource qui manque cruellement à la région de Sorel pour soutenir ses jeunes. C’est difficile pour moi d’exprimer à quel point nous sommes fiers d’avoir pu soutenir cette initiative en collaboration avec nos partenaires que sont le Gouvernement du Québec et Desjardins ».

Cette campagne rapporte donc plus de 300 000$, en considérant l’engagement de Desjardins à s’engager à long terme dans un partenariat de 100 000 $, la participation du Secrétariat à la jeunesse qui, via le Fond Mile et un, s’engageait à doubler les dons reçus, ainsi que les sommes reçues ne figurant pas sur la plateforme.

Une campagne différente

La principale force de cette campagne a été son originalité, forcée par la pandémie. Le télétravail et le confinement ont obligé l’équipe en place à trouver de nouvelles façons de susciter la participation de la population.

Certaines étaient prévues au démarrage de la campagne. Les « dons individuels organisés en réseaux » (DIOR), ont rapporté 790$, en provenance d’employés de L’Orienthèque, du Carrefour Jeunesse-emploi de Pierre-De Saurel et de Desjardins.

D’autres se sont ajoutées en cours de campagne, souvent inspirées par des citoyens mobilisés. L’une d’entre elles fut « On bouge pour L’Ancrage », une journée de sport en bulles familiales, en partie prise en charge par André Pepin, dentiste fraichement retraité et bénévole pour l’organisme, avec la participation d’une quinzaine d’associations sportives et de commerces de la région.

De belles rencontres

André Pepin est l’une de nos belles rencontres de la campagne, comme Stephan Gosselin, de Grantech. Cette usine de Contrecoeur a propulsé la campagne avec une contribution de 20 000$. De son côté, Monsieur Pepin a sollicité les dentistes de la région en compagnie de Dre Mylène Bernatchez. Ce groupe de sept personnes représente une participation totale de près de 15 000$.

Pierre-Luc Duguay et Fabienne Daneau, de La Grange à Houblon se sont aussi impliqués. Le résultat fut « Scan ta can », une contrepartie sur La Ruche grâce à laquelle La Grange donnait un dollar par produit vendu, pour 750$.

Quelques personnalités connues originaires de Sorel-Tracy ont discrètement contribué à cette campagne et nous sommes honorés d’avoir reçu l’appui du gardien de but Marc-André Fleury!

Continuum continue

Déjà une dizaine de personnes ont contribué au projet Continuum, une oeuvre de l’artiste Claude Millette, qui sera installée sur le terrain de la Maison l’Ancrage, une fois qu’elle sera prête à accueillir ses premiers résidants. Parmi ceux-ci, on retrouve Jean-Pierre Salvas, de la Fromagerie Polyethnique Le Bédouin, en compagnie de ses enfants, le pharmacien Alexandre Martel et sa conjointe, Chantal Forcier, Dany Grenier et Annick Richer, propriétaires des restaurants Tim Hortons de la région. Sans oublier la doyenne de nos contributeurs, Madame Madeleine Saint-Martin, qui célèbrera ce mois-ci ses 98 ans.

Les personnes souhaitant elles aussi voir leurs noms gravés dans l’acier des Aciers Richelieu ont jusqu’à la fête du Travail pour se manifester.

Trouver une maison… et du personnel!

Le montage financier pour le démarrage de la Maison L’Ancrage étant complété, les deux principaux défis que nous devons maintenant relever sont de trouver une maison pour accueillir les 16-23 ans les plus vulnérables et d’embaucher les intervenants qui les y accompagneront.

Que ce soit à propos d’une maison disponible, pour faire partie de notre personnel ou pour participer à Continuum, contactez-nous au (450) 847-1008 ou au info@maisonlancrage.com

Merci à tous les acteurs de cette campagne record, qui permettra le démarrage de cette ressource plus que nécessaire chez nous!


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This