Sélectionner une page

Le Contre-courant

Modernisation des dossiers cliniques informatiques en Montérégie

Le ministre responsable de la région de la Montérégie, Simon Jolin-Barrette, annonce aujourd’hui, au nom du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, que trois projets de rehaussement de la solution du dossier clinique informatique (DCI) seront réalisés au cours des prochains mois afin d’optimiser l’efficacité de la prise en charge des usagers sur le territoire de la Montérégie.

Les bénéfices de ces projets seront importants tant pour les usagers que pour l’organisation du CISSS et le réseau de la santé et des services sociaux.

Trois projets distincts seront ainsi réalisés :

  • Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest : projet d’une durée de 24 mois, au coût de 9,9 millions $;
  • Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Centre : projet d’une durée de 36 mois, au coût de 9,9 millions $;
  • Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est : projet d’une durée de 36 mois, au coût de 9,6 millions $.

Par ce rehaussement des solutions de DCI vers une version moderne standardisée, les cliniciens auront à leur disponibilité des fonctionnalités qui permettront d’appuyer leurs rôles auprès de la population et de faciliter la circulation de l’information entre les différents intervenants cliniques œuvrant dans les installations, et ce, éventuellement, pour l’ensemble des points de services du territoire.

Ce rehaussement en Montérégie s’inscrit dans une perspective de transition en vue du déploiement du projet de Dossier santé numérique (DSN) partout au Québec.

Citations :

« La réalisation du rehaussement des DCI en Montérégie constitue une solution intégrée et moderne qui s’inscrit dans une perspective de transition en arrimage avec le DSN. Au cours des prochaines années, nous souhaitons appuyer la transformation clinique par une meilleure utilisation du numérique. Nous souhaitons ainsi rattraper le retard et positionner le Québec, dans l’avenir, parmi les excellents systèmes de santé. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Je tiens à remercier l’ensemble des équipes des CISSS qui sont engagées dans ces projets ambitieux et qui travailleront à leur réalisation au cours des deux prochaines années. Ce rehaussement permettra d’améliorer l’informatisation du réseau montérégien et d’optimiser les ressources. Les avantages seront nombreux pour les usagers. »

Simon Jolin-Barrette, ministre de la Justice, ministre responsable de la Langue française, ministre responsable de la Laïcité et de la Réforme parlementaire et ministre responsable de la région de la Montérégie

Faits saillants :

Le rehaussement du DCI présente de nombreux bénéfices :

  • Il constitue un outil de travail efficace, alors que les informations de l’usager provenant de différentes sources, de différents systèmes et saisies de différentes façons sont accessibles, centralisées et hiérarchisées au même endroit;
  • Il permet une circulation rapide de l’information clinique complète d’un usager, en tout temps, et par plusieurs intervenants simultanément;
  • Il améliore la continuité des services à l’usager par une circulation fluide de l’information clinique;
  • Il réduit le temps affecté à la recherche d’informations, les délais administratifs et la perte d’informations;
  • Il permet un accès intégré au Dossier Santé Québec (DSQ) et aux données d’hospitalisation antérieures dans la région;
  • Il réduit la duplication des examens;
  • Il augmente la sécurité des actes médicaux et infirmiers;
  • Il standardise les outils de travail, les actes et les processus médicaux, infirmiers et thérapeutiques;
  • Il sécurise la prise en charge des usagers en limitant, entre autres, les ressaisies d’information et en améliorant l’identification des usagers et des actes thérapeutiques;
  • Il réduit les coûts de gestion du dossier papier (impression, stockage, etc.).

Rappelons que le Dossier de santé numérique (DSN) est un des volets centraux de la transformation numérique du réseau de la santé et des services sociaux. Cette plateforme globale comprendra les informations de santé complètes de chaque citoyen et les outils soutenant leur utilisation par les professionnels de la santé, mais aussi les outils pour les citoyens afin de leur permettre d’être des acteurs clés dans la gestion de leur santé.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Canard’O 2021: dévoilement de la programmation

Le Canard’O revient en force cette année avec plus de 60 exposants! Profitez-en pour découvrir des entreprises locales et encouragez les commerçants de la région le samedi 9 octobre prochain de 11 h à 16 h sur la rue Saint-Antoine, entre la route Marie-Victorin et la rue Hurteau.

lire plus
Share This