Programme d’aide financière du Fonds de la sécurité routière
Près de 925 000 $ pour l’amélioration du bilan routier et l’aide aux victimes de la route dans la région de la Montérégie

Communiqué – Le gouvernement du Québec octroie 924 084 $ à sept organismes de la région de la Montérégie afin de soutenir financièrement des projets d’amélioration de la sécurité routière et d’aide aux victimes de la route. C’est le ministre de la Justice, ministre responsable de la Langue française, ministre responsable de la Laïcité et de la Réforme parlementaire et ministre responsable de la région de la Montérégie, M. Simon Jolin-Barrette, qui en fait l’annonce aujourd’hui au nom du ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, M. François Bonnardel.

À l’échelle du Québec, ce ne sont pas moins de 7,5 M$ qui sont alloués à divers organismes pour permettre la réalisation de 82 projets. Cet appui est possible grâce au programme d’aide financière du Fonds de la sécurité routière, subventionné à même les sommes perçues pour des infractions détectées par les radars photo et les appareils de surveillance aux feux rouges.

Citations

« Nous travaillons tous à l’atteinte d’un bilan routier exempt de décès. Je félicite tous les porteurs de projet en Montérégie, et je vous encourage à continuer à déposer des projets visant à éliminer les risques de sécurité routière pour tous les usagers de la route. »

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie

« La sécurité routière concerne l’ensemble des citoyennes et des citoyens. Il est primordial d’encourager la réalisation de projets contribuant à l’amélioration du bilan routier dans la région de la Montérégie. Votre gouvernement pose des gestes concrets en ce sens. »

Simon Jolin-Barrette, ministre de la Justice, ministre responsable de la Langue française, ministre responsable de la Laïcité et de la Réforme parlementaire et ministre responsable de la région de la Montérégie

Faits saillants

L’aide financière se répartit comme suit :

  • Association des traumatisés cranio-cérébraux de la Montérégie
    Vivre mieux grâce au développement de l’autonomie et de la mobilité chez les personnes ayant subi un traumatisme craniocérébral et leurs proches : mise en place de divers ateliers
    330 865 $
  • Municipalité régionale de comté de Beauharnois-Salaberry
    Campagne Pas de cell au volant, c’est gagnant!
    73 326 $
  • Ville de Châteauguay
    Réalisation de divers projets de signalisation
    28 100 $
  • Ville de Delson
    Sécurisation des voies cyclables Rodier et Principale Sud dans le parc du Centenaire
    158 134 $
  • Ville d’Otterburn Park
    Civisme entre les usagers de la route – Partage de la route : ajout de signalisation, de dos d’âne et d’éclairage, et tenue d’une campagne d’information
    40 000 $
  • Municipalité de Sainte-Brigide-d’Iberville
    Aménagement d’un trottoir et d’une traverse sur le 9e Rang
    44 576 $
  • Ville de Sainte-Catherine
    Construction d’une intersection surélevée à l’angle des boulevards des Écluses et Saint-Laurent
    249 083 $

Pour l’année financière 2021-2022, un appel de projets est en cours jusqu’au 31 janvier 2022.

Un comité consultatif a pour mandat de conseiller annuellement le ministère des Transports sur l’utilisation des sommes portées au crédit du Fonds. Il est composé de sept membres représentant les organismes suivants :

  • Fédération des transporteurs par autobus;
  • Fédération québécoise des municipalités;
  • CAA Québec;
  • Office des personnes handicapées du Québec;
  • Union des municipalités du Québec;
  • Ville de Québec;
  • Association des directeurs généraux des municipalités du Québec.

La Ville de Montréal et la Société de l’assurance automobile du Québec ont un titre d’observateurs.

Lien connexe

Programme d’aide financière du Fonds de la sécurité routière


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Les gouvernements du Canada et du Québec investissent plus de 65 M$ pour agrandir les installations de biométhanisation de la SÉMECS à Varennes

Les gouvernements du Canada et du Québec investissent plus de 65 M$ pour agrandir les installations de biométhanisation de la SÉMECS à Varennes

Le ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada, l’honorable Steven Guilbeault, au nom du ministre des Affaires intergouvernementales, de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable Dominic LeBlanc, ainsi que le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec…

lire plus
Share This