Région de Sorel-Tracy
Des actions concrètes pour accueillir des réfugiés ukrainiens

La région de Sorel-Tracy répond avec enthousiasme à l’appel du Comité sectoriel de main-d’œuvre de la métallurgie du Québec (CSMO) et du Chantier d’attraction de la main-d’œuvre de Sorel-Tracy et de sa région en vue d’accueillir localement des réfugiés ukrainiens. Sensible à cette crise humanitaire, la Ville de Sorel-Tracy unit ses forces à la MRC de Pierre-De Saurel en offrant son aide aux femmes et aux enfants ukrainiens qui vont rejoindre le Canada.

Bien qu’on ignore pour le moment combien de personnes pourraient venir s’établir dans la région, les différentes organisations sont déjà à pied d’œuvre. Un site d’hébergement temporaire situé au centre-ville de Sorel-Tracy a été identifié et pourrait d’ailleurs être mis en place pour servir de point d’accueil.

Pour le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, « cette démarche est d’autant plus pertinente que plusieurs familles d’origine ukrainienne bien établies chez nous souhaitent participer à l’accueil des réfugiés. J’ai déjà contacté des organismes locaux et tous sont prêts à s’impliquer. Lorsqu’une crise humanitaire d’une telle ampleur survient, chacun doit faire sa part. Et Sorel-Tracy répond présente. De nombreux citoyens et citoyennes se sont aussi mobilisés et m’ont fait part de leur souhait de s’impliquer avec nous », ajoute-t-il.

La région a beaucoup à offrir, comme l’apprentissage de la langue française, des programmes d’intégration à l’immigration, de l’aide d’urgence en santé mentale, en plus de compter sur des organismes pouvant donner un coup de main sur les plans de l’alimentation et de l’emploi.

Le préfet de la MRC de Pierre-De Saurel, Sylvain Dupuis, appuie le Chantier d’attraction de la main-d’œuvre de Sorel-Tracy et sa région dans sa démarche de mobilisation humanitaire : « Nous croyons que cette organisation est toute désignée pour la coordonner. Elle a la capacité de fédérer les organisations autour de projets communs et d’envergure et elle regroupe les ressources nécessaires pour faciliter l’intégration des réfugiés ukrainiens. Nous nous engageons par le fait même à contribuer aux travaux de la démarche dans le but de réserver un accueil et une intégration qui soit à la hauteur du peuple ukrainien », ajoute-t-il.

Une mobilisation concertée

Cette démarche entreprise localement est appuyée par les deux députés de la région.

Le député de Bécancour-Nicolet-Saurel à la Chambre des communes, Louis Plamondon, est heureux de cette mobilisation : « Depuis le début de la crise, j’ai reçu de nombreux appels à mon bureau de circonscription de personnes prêtes à accueillir des familles ukrainiennes qui fuient présentement la guerre. Cela démontre à quel point notre région est toujours une terre d’accueil exceptionnelle pour les gens qui vivent des situations extrêmement difficiles. Nous l’avons fait dans le passé lors de la guerre du Vietnam, lors du tremblement de terre en Haïti ou durant la guerre en Syrie. La région répond encore présente lors de cette tragédie ukrainienne ».

Le député de Richelieu à l’Assemblée nationale, Jean-Bernard Émond, observe avec effroi le drame vécu par la population ukrainienne et réagit avec fierté face aux efforts déployés par les partenaires de la région : « Le peuple ukrainien fait preuve d’un immense courage dans cette épreuve et je me réjouis de voir notre population répondre à l’appel. La présence de nombreux partenaires aujourd’hui démontre toute notre solidarité et je suis persuadé que nous saurons accueillir les réfugiés ukrainiens avec tout le soutien nécessaire ».

Appel à la population

Les citoyens et les familles d’origine ukrainienne déjà établies dans la région qui souhaitent contribuer à l’effort régional peuvent contacter la Ville de Sorel-Tracy au 450-780-5600, poste 0, afin de signifier leur intérêt à se mobiliser (hébergement temporaire, traduction, transport, etc.).


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Tout le monde est le bienvenu à la Friperie du CAB

Tout le monde est le bienvenu à la Friperie du CAB

Le Centre d’action bénévole (CAB) de Contrecœur souhaite rappeler à la population de Contrecœur et des environs que la friperie est ouverte à tous et que tout le monde peut venir se procurer des vêtements et autres accessoires estivaux de qualité et à bas prix.

lire plus
Share This