Un jalon important franchi pour la réalisation du projet d’expansion à Contrecœur 
Trois équipes qualifiées pour la prochaine étape

L’Administration portuaire de Montréal (APM) est heureuse d’annoncer qu’une nouvelle étape a été franchie pour la réalisation de son important projet d’expansion à Contrecœur, alors que trois candidatures ont été qualifiées en vue de la sélection d’un partenaire privé.

Les dossiers retenus sont (par ordre alphabétique) :

  • Axium Infrastructure Canada et Pomerleau Capital
  • Ports America Holdings
  • Terminal Investment Limited (TIL)

L’appel de qualifications international a été publié le 23 novembre 2021 selon l’approche conception-construction-financement-exploitation et entretien (CCFEE). Cinq dossiers de candidature conformes ont été évalués. Les soumissionnaires devaient démontrer leur expérience dans la conception, la construction et l’exploitation d’infrastructures portuaires nouvelles ainsi que dans la génération de nouveaux volumes d’expédition et l’engagement envers les parties prenantes locales et régionales, entre autres critères. Les conditions indiquées dans la déclaration de décision du ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada doivent également être respectées.

« Le processus d’appel de qualifications a confirmé l’intérêt marqué que notre projet suscite à l’échelle locale, nationale et internationale. Les citoyens, les consommateurs et la communauté d’affaires peuvent se réjouir qu’un nouveau jalon soit franchi vers la réalisation de ce terminal à conteneurs vert et moderne, surtout dans un contexte mondial où nous avons besoin de chaînes d’approvisionnement plus résilientes. Merci aux équipes de l’APM qui ont contribué à l’avancement du processus jusqu’à présent ! Cette expansion permettra de consolider le rôle du Port de Montréal comme levier de développement pour le Québec et le Canada », a affirmé le président-directeur général de l’APM, Martin Imbleau.

Les trois finalistes qualifiés seront invités à présenter une soumission dans le cadre de l’appel de propositions qui commencera dans les prochaines semaines et durera environ 12 mois. Il est prévu que le choix du partenaire privé sera annoncé au deuxième trimestre de 2023 et que la clôture financière et commerciale aura lieu au troisième trimestre de 2023, pour un début des travaux au cours de cette même année. Il est prévu que le terminal soit mis en service vers la fin 2026.

Des retombées importantes pour le Québec et le Canada

Alors que les installations montréalaises seront bientôt au maximum de leur capacité, ce projet d’expansion s’accompagne de gains d’efficacité et d’une compétitivité accrue pour les entreprises desservies par les installations portuaires de Montréal. Cet investissement estimé entre 750 et 950 millions de dollars, permettra de générer près de 8 000 emplois directs, indirects et induits pendant la construction et 1 200 emplois récurrents pendant l’exploitation. Au total, on prévoit qu’environ 80 % des retombées économiques seront au Québec.

Collaboration avec Investissement Québec

La construction et l’exploitation du futur terminal à conteneurs de Contrecœur offriront de nombreuses occasions d’affaires pour les entreprises. L’APM s’étant engagée à soutenir concrètement le développement socio-économique local dans le cadre de la réalisation de ce grand projet, elle collaborera notamment avec Investissement Québec afin de déployer graduellement plusieurs initiatives visant à maximiser les retombées économiques au Québec.

« Le projet d’expansion du Port de Montréal à Contrecœur sera un levier important de développement économique pour des années à venir. Investissement Québec est heureuse d’accompagner l’Administration portuaire de Montréal dans ses efforts de maximisation des retombées économiques locales de ce grand projet. Nous sommes enthousiastes à l’idée de mettre à profit notre expertise pour nous assurer que les entreprises québécoises connaissent et comprennent les volets du projet où elles pourront être mises à contribution, et pour attirer dans la région des activités complémentaires à l’établissement d’un terminal à conteneurs », a mentionné Guy LeBlanc, président-directeur général d’Investissement Québec.

À propos de l’expansion du Port de Montréal à Contrecœur

Située en zone industrielle, la réserve foncière de Contrecœur, acquise par l’Administration portuaire de Montréal il y a plus de 30 ans, a fait l’objet d’une planification rigoureuse et concertée afin de soutenir le développement de la chaîne logistique du Québec et de l’est du Canada. Avec l’appui de la Banque de l’infrastructure du Canada et du gouvernement du Québec, le Port de Montréal et ses partenaires privés entendent y aménager un nouveau terminal à conteneurs à la fine pointe de la technologie en prévision de la manutention, à terme, de 1,15 million de conteneurs (EVP). Avantageusement située au cœur du principal bassin de consommateurs, d’importateurs et d’exportateurs du Québec et de l’est du Canada, proche des grands axes ferroviaires et autoroutiers, l’expansion du Port de Montréal à Contrecœur permettra de consolider les forces d’ici pour répondre efficacement aux besoins de demain. Ce projet renforcera, au cœur de la vallée du Saint-Laurent, l’ensemble logistique de calibre mondial.

À propos du Port de Montréal

Exploité par l’Administration portuaire de Montréal (APM), le Port de Montréal est le 2e plus important port au Canada et un centre de transbordement diversifié qui traite tous les types de marchandises : conteneurisées et non conteneurisées, vrac liquide et vrac solide. Seul port à conteneurs au Québec, il est un port de destination desservi par les plus grandes lignes maritimes au monde. Il est également une plaque tournante intermodale, dont l’offre de service est unique en Amérique du Nord, qui possède son propre réseau de chemin de fer directement sur les quais, relié aux deux réseaux ferroviaires pancanadiens. L’APM exploite aussi un terminal de croisières et un centre d’interprétation portuaire.

L’APM intègre les volets économique, social et environnemental dans ses démarches d’entreprise. Cet engagement est encadré dans une politique de développement durable, dont les principes directeurs visent l’implication, la coopération et la transparence. L’activité portuaire soutient 19 000 emplois et génère des retombées économiques de l’ordre de 2,6 milliards de dollars par année.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Tout le monde est le bienvenu à la Friperie du CAB

Tout le monde est le bienvenu à la Friperie du CAB

Le Centre d’action bénévole (CAB) de Contrecœur souhaite rappeler à la population de Contrecœur et des environs que la friperie est ouverte à tous et que tout le monde peut venir se procurer des vêtements et autres accessoires estivaux de qualité et à bas prix.

lire plus
Share This