Les grandes villes du Québec proposent la mise en place d’un Pacte vert avec le prochain gouvernement québécois

À l’invitation de la présidente du Caucus des grandes villes de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et mairesse de Montréal, madame Valérie Plante, les 10 plus grandes villes du Québec ont proposé au prochain gouvernement québécois de mettre en place un Pacte vert avec les municipalités, flexible et sans contrepartie, de 2 G$ par année pour les 5 prochaines années. Ce Pacte vert est essentiel pour permettre aux municipalités de répondre dès maintenant à l’urgence climatique afin de protéger leur population, leurs infrastructures et leur viabilité financière à long terme.

Précipitations, inondations, chaleurs extrêmes et cycles de gel-dégel plus intenses, les municipalités subissent directement les conséquences des changements climatiques et doivent en assumer les coûts. Les impacts sur les infrastructures municipales sont déjà importants et vont s’accroître dramatiquement au cours des prochaines années. Afin de mettre ces infrastructures à niveau et de maximiser leur durée de vie, des milliards de dollars seront nécessaires à l’échelle du Québec. La plus récente étude de l’UMQ, réalisée par WSP et Ouranos, chiffre ces coûts à plus de 2 G$ par an pour les municipalités du Québec et ce, jusqu’en 2055.

Les infrastructures visées sont notamment les installations de traitement des eaux, les canalisations d’eaux pluviales et usées et le réseau routier local. Ces infrastructures seront les plus coûteuses à entretenir et à rendre plus résilientes en contexte de changements climatiques. Les villes du Québec doivent immédiatement pouvoir investir dans ces infrastructures afin de réduire les coûts encore plus importants de leur maladaptation.

Citations

« Le Pacte vert, c’est une opportunité pour que les villes et le gouvernement soient de véritables partenaires dans la lutte aux changements climatiques et l’adaptation de nos territoires. Nous ressentons tous déjà les impacts liés aux enjeux environnementaux qui causent des drames dans nos villes, et qui menacent les générations futures. Nous connaissons déjà les défis qui nous attendent, nous connaissons les solutions et nous invitons le prochain gouvernement du Québec à soutenir les villes dans la préparation de nos territoires. »

Mme Valérie Plante, présidente du Caucus des grandes villes de l’UMQ et mairesse de Montréal

« Il ressort clairement de l’étude demandée par l’UMQ que les dépenses additionnelles en infrastructures occasionnées par les changements climatiques constituent l’enjeu budgétaire prévisible le plus important de l’ensemble des municipalités québécoises. Le Pacte vert s’inscrirait d’ailleurs dans les démarches de l’Union visant à élaborer une Stratégie municipale d’adaptation des infrastructures. »

– M. Martin Damphousse, premier vice-président de l’UMQ, président du Comité sur les changements climatiques de l’UMQ et maire de Varennes


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

L’Omnium de golf Source Bleue 2022 rapporte 249750$

L’Omnium de golf Source Bleue 2022 rapporte 249750$

L’édition 2022 de l’Omnium de golf Source Bleue, présentée par la Banque Nationale, fut un réel succès avec un résultat net de 249 750 $. Les participants ont vécu une journée des plus mémorables le 12 septembre dernier au Vallée du Richelieu le Club, beau temps et plaisir étaient au rendez-vous.

lire plus
Varennes renouvelle ses deux tableaux d’affichage électronique

Varennes renouvelle ses deux tableaux d’affichage électronique

La Ville de Varennes a procédé à la modernisation de ses équipements numériques extérieurs avec l’installation de deux nouveaux tableaux d’affichage électronique aux intersections de la rue Jules-Phaneuf et du chemin du Petit-Bois ainsi que de la route 132 et de la rue de l’Aqueduc.

lire plus
Share This