Des municipalités s’engagent contre la violence conjugale

C’est sous la présidence d’honneur de Madame Ingrid Falaise, et dans une ambiance chargée d’émotion que la Municipalité de Saint-Barnabé-Sud a inauguré le Mouvement Municipalités engagées contre la violence conjugale dont elle est l’initiatrice.

De nombreuses personnes se sont déplacé pour y assister, incluant Madame Chantale Soucy, députée représentant la Municipalité de Saint-Barnabé-Sud, ainsi que des représentant de Monsieur Simon-Pierre Savard-Tremblay, député fédéral et une représentante du bureau de Monsieur Jean-Bernard Émond, député de Richelieu.

«En tant que gouvernement de proximité, nous nous devons de prendre une position d’engagement ferme contre la violence conjugale, c’est une fierté pour notre équipe municipale d’avoir initié ce Mouvement.»Alain Jobin, maire

Ce Mouvement, initié en juillet 2021 par la Municipalité de Saint-Barnabé-Sud, vise à offrir une réponse locale à toute victime de violence conjugale souhaitant soit, être secourue, soit mise en contact avec un intervenant qualifié. Dans ce but les employés de cette municipalité ont reçu les formations nécessaires et un protocole d’accueil a été élaboré afin de répondre à toute victime se présentant au bureau municipal sur les heures d’ouverture.

«Nos employés ne seront jamais des intervenants, ils sont des employés accueillants, bienveillants et sans jugement, qui deviennent des points de liaison entre les victimes et les premiers intervenants.» Linda Normandeau, directrice générale de la Municipalité de Saint-Barnabé-Sud

En date d’aujourd’hui, vingt-cinq municipalités, situées dans quatre MRC différentes ont suivi le mouvement et sont devenues des municipalités alliées de la résolution adoptée par Saint-Barnabé-Sud dans ce projet. Douze d’entre elles sont situées dans la MRC des Maskoutains.

Par cette action, les intervenants souhaitent porter un message clair et fort de leur engagement dans notre société afin qu’un regard différent soit porté et diffusé pour contrer la violence conjugale.

«C’est en unissant nos voix et en refusant collectivement toute forme de violence que nous ferons des pas, dans la bonne direction. Merci aux municipalités de s’unir et de scander haut et fort : Ça suffit, pas une de plus!» –Ingrid Falaise


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

EXPRESSIO CHANTE NOËL

EXPRESSIO CHANTE NOËL

L’ensemble vocal Expressio est heureux de revenir sur la scène culturelle contrecœuroise avec la présentation d’un spectacle de Noël qui aura lieu le dimanche 11 décembre prochain, à 13 h et à 16 h au Centre multifonctionnel situé au 475, rue Chabot, Contrecœur.

lire plus
Share This