Bilan de session parlementaire
« J’ai su demeurer digne de la confiance des citoyens de Pierre-Boucher–Les Patriotes–Verchères » -Xavier Barsalou-Duval

C’est dans le contexte d’une fin session parlementaire houleuse à Ottawa, marquée par le ton acrimonieux des débats et de plusieurs déclarations malheureuses, que le député de Pierre-Boucher — Les Patriotes — Verchères, Xavier Barsalou-Duval dresse le bilan de sa dernière session à la Chambre des communes.

« Quand les citoyens ont entendu parler des travaux de la Chambre ce printemps, c’était généralement pour les mauvaises raisons : un chef conservateur qui insulte les maires du Québec et qui se fait expulser du parlement, un député libéral qui tient des propos injurieux envers des témoins qui évoquent des données qui dérangent sur le déclin du français, un autre député libéral qui souhaite ouvertement la fin du Québec français, c’était un triste spectacle », a déclaré Xavier Barsalou-Duval.

Malgré tout, le député de Pierre-Boucher–Les Patriotes–Verchères se dit fier de son action et de celle de son parti qui ont su demeurer rigoureux dans leur travail sans s’abaisser à la démagogie de leurs adversaires.

À son affaire au parlement

En plus de son travail au Comité permanent des transports, le député bloquiste a eu l’occasion de prendre régulièrement la parole en Chambre sur des sujets chauds comme la perte de contrôle du gouvernement Trudeau en matière d’immigration, les modifications à la Loi électorale du Canada pour favoriser les pensions des libéraux et les invasions massives dans les champs de compétences du Québec dans le dernier budget.

Parmi ses faits d’armes, monsieur Barsalou-Duval a notamment su débusquer une fausseté propagée par les troupes conservatrices selon laquelle la taxe carbone ferait perdre 5 milliards par année au PIB québécois en 2030. « Ça ne m’a pas pris plus de 5 minutes pour comprendre que ce chiffre était issu d’un scénario hypothétique dans lequel la taxe carbone s’appliquait au Québec… alors que cette taxe ne s’applique pas au Québec ! C’était soit un mensonge éhonté ou de la grossière incompétence de leur part. »

Xavier Barsalou-Duval se dit aussi fier d’avoir contribué par ses interventions à ce qu’on exempte de taxes les services professionnels en santé mentale afin que le fédéral prenne en compte la spécificité québécoise en la matière, en particulier en ce qui a trait aux psychoéducateurs et aux sexologues dont la pratique est peu répandue et peu reconnue ailleurs au Canada. Une victoire pour laquelle il s’accorde une partie du mérite.

Rivière Richelieu, Journée Nationale des Patriotes et Quai de Verchères

Du côté de la circonscription, le député se réjouit de l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation applicable à la navigation de plaisance sur le Richelieu qui devrait être en vigueur cet été, un dossier de longue haleine mené par mon bureau : « Les mesures se veulent à la fois respectueuses de l’environnement, des riverains et des plaisanciers. J’espère sincèrement que ça va faire une différence. »

Le député se dit aussi satisfait d’avoir organisé pour la première fois une activité familiale et accessible à tous pour la Journée Nationale des Patriotes avec son Brunch des Patriotes à Contrecœur auquel environ 400 personnes ont participé : « C’est un événement que je souhaite mettre à mon calendrier annuel, car nos Patriotes méritent d’être mieux connus et louangés pour tout ce qu’ils ont apporté à notre société moderne. »

En ce qui a trait au quai de Verchères laissé à l’abandon depuis 30 ans par le fédéral, Xavier Barsalou-Duval a entrepris, de concert avec la municipalité, de mobiliser la population pour faire pression sur Ottawa : « Un grand rassemblement de 500 personnes a eu lieu ce printemps et en plus, une pétition qui a recueilli près de 1300 signatures a été lancée. J’ai remis en main propre des photos de l’événement aux ministres Pablo Rodriguez et Diane Lebouthillier afin qu’ils soient bien au fait de la volonté populaire. »

« C’est donc une session bien chargée qui se termine et j’ai la prétention d’avoir été à la hauteur des attentes de mes concitoyens. Au Bloc Québécois, on souhaite que les Québécois décident de se donner un pays et on est conscients du travail sérieux que cela requiert. On tâche donc d’être exemplaires. Maintenant que la saison estivale est entamée, j’en profite pour souhaiter à tous et à toutes de très belles vacances. Au plaisir de vous croiser sous le soleil cet été ! » a conclu Xavier Barsalou-Duval.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This