Sélectionner une page

Le Contre-courant

Élections municipales à Saint-Roch-de-Richelieu
Un message de l’Équipe Avenir Saint-Roch

Il ne reste que quelques heures avant que nous soyons appelés à faire notre choix. Ce choix avec lequel nous vivrons pour les 4 prochaines années.

Il est critique que ce choix soit fondé sur les faits, et non sur la désinformation, les mensonges auxquels nous nous sommes tristement habitués, au fil des dernières semaines. Révisons ensemble, une dernière fois, les faits.
.

« LES POMPIERS »

Nos adversaires, en trop plein d’imagination, vous mentent en prétendant qu’il « y a des problèmes à l’intérieur de ce corps, des clans s’y affrontent ». C’est n’im-por-te quoi.

On vous ment en prétendant qu’il y règne « la discordance ». Après que nous leur ayons montré le feuillet reçu par la poste, le syndicat des pompiers via ses membres du SSI Saint-Roch-de-Richelieu, tenait à ce que vous sachiez qu’ils vouent l’entièreté de leur soutien à la direction du Service. Savez-vous que les pompiers, par solidarité pour leur équipe et leurs officiers, leurs gestionnaires, ont accepté de renoncer au salaire auquel ils avaient droit pour toute la durée de leur formation de Premiers Répondants? Ceci afin que le montant ainsi économisé par le service (par la municipalité, par les citoyens) puisse être réinvesti directement dans le service des premiers répondants, permettant ainsi l’achat de l’équipement et des fournitures spécialisés?

« LA TRANSPARENCE »

Selon ces mêmes adversaires imaginatifs, les décisions du précédent conseil étaient prises « en vase clos, par une ou deux personnes ». À nouveau, il s’agit-là d’un mensonge, pur et simple. Nos adversaires semblent complètement ignorer le fonctionnement d’un conseil municipal : tous les dossiers et sujets sont analysés, débattus et décidés lors des réunions du caucus, c’est-à-dire les nombreuses sessions de travail qui se déroulent en amont de la réunion du conseil, où ces décisions sont adoptées. Ceci en présence de TOUS les conseillers élus, représentants des citoyens et de leurs intérêts. Du moins tous les conseillers qui daignent participer à ces tables de travail, certains auront plutôt choisi de bouder ces sessions et de ne plus y représenter les citoyens qui les avaient élus. AUCUN des membres de notre équipe ne considérerait jamais ignorer la responsabilité que vous nous confierez en nous élisant. Ceci dit, nous nous engageons solennellement à améliorer drastiquement la qualité de la communication des informations, tant par le Politique que par l’Administratif.

« CHAMPAG »

Toujours selon nos adversaires, c’est « l’ancien conseil qui est allé le quérir ». Il est critique ici de rétablir les faits : AUCUN MEMBRE DE L’ÉQUIPE AVENIR SAINT-ROCH N’A JAMAIS PRÉSENTÉ NI MÊME CONSIDÉRÉ UNE TELLE INVITATION à Champag, ni aucun autre tel intervenant ou projet. Il n’est malheureusement pas rare, lorsqu’une opposition est présentée à de tels individus ou organisations fortunées, que ces derniers utilisent l’intimidation et la menace des recours et autres actions juridiques afin de tenter d’étouffer l’opposition. Dans ces cas il nous faut être déterminés, mais sages, afin d’éviter d’être déboutés, obligés, forcés par la loi d’accepter l’inacceptable. Patricia Larose a été non seulement signataire de la lettre officielle exigeant de Champag qu’elle abandonne son projet, mais instigatrice de l’opposition officielle du conseil municipal de Saint-Roch au projet de celle-ci. Ne vous laissez pas tromper par les candidats qui n’ont que bien peu à vous offrir : nous continuerons de nous opposer au projet, vivement et intelligemment.

« LES TAXES »

Finalement, les taxes. Contrairement à ce que prétendent nos adversaires dont la compréhension du rôle foncier municipal est malheureusement approximative, l’augmentation du compte de taxes n’est pas liée à la dépense « inopportune » ou « improvisée » des fonds publics, mais surtout à la réévaluation récente de la valeur des propriétés, incluant les nouvelles infrastructures (refaite aux trois ans sous la gouverne du Provincial, et NON municipal). Un bref mot sur l’immeuble de la caisse, nous avons été tenus à un certain niveau de confidentialité étant donnée la nature commerciale de la transaction, mais sachez que nos efforts jusqu’ici ont été concentrés à y aménager une pharmacie permettant à nos citoyens d’éviter de devoir visiter les cliniques sans rendez-vous pour de simples diagnostics et prescriptions qui pourraient plutôt leur être offerts par une super-infirmière ou un pharmacien. Certains y verraient plutôt un concessionnaire d’automobiles usagées…

Ce dimanche, ne vous laissez pas tromper, faites un choix éclairé. Nous vous offrons toute notre expérience, toute notre expertise, à votre service. Nous serons là.

Votons Avenir Saint-Roch : Patricia Larose, Éric Thibault, Richard Paquette, William Truman, Yvon Bruneau, Stéphanie Diamond, Dany Poirier.
.
cote_final

.

.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This