Sélectionner une page
Le Contre-courant

Venez découvrir quatre îles du fleuve Saint-Laurent désormais accessibles au public

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que l’organisme de bienfaisance Conservation de la nature Canada (CNC) inaugure des infrastructures de plaisance sur quatre de ses îles protégées du fleuve Saint-Laurent.

En effet, kayakistes et canoteurs ont maintenant accès aux îles Bonfoin, à l’Aigle, aux Cerfeuils et Beauregard, situées près de la pointe est de l’île de Montréal ainsi que des villes de Repentigny et de Verchères.

La population est invitée à accoster aux aires d’accueil à bord d’embarcations non motorisées pour ensuite profiter des sentiers pédestres, des plateformes d’observation et des panneaux informatifs qui y ont été aménagés.

Offrant une vue imprenable sur le fleuve et les villes riveraines voisines, les îles promettent une expérience aussi relaxante qu’enrichissante. Non seulement les animaux et la végétation ravissent les amateurs de plein air, mais les panneaux sensibilisent les visiteurs à la fragilité de ces habitats et à l’importance de les préserver. Ces îles font d’ailleurs maintenant partie du réseau des Destinations Nature de CNC invitant les gens à explorer certains des plus beaux paysages naturels au pays!

Sises à proximité d’une zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO), les îles abritent plusieurs espèces en situation précaire au Québec, dont le hibou des marais, le goglu des prés et l’hirondelle de rivage. S’agitent également parmi les plantes aquatiques bordant les îles une multitude d’espèces de poissons, notamment le chevalier cuivré, une espèce en voie de disparition au Canada et menacée au Québec qui n’existe qu’au Québec.

« Nous sommes fiers de mettre en valeur ces îles extraordinaires, et ce, dans le respect du milieu naturel que nous protégeons. Nous encourageons les résidents de Montréal et d’autres personnes à profiter de ces magnifiques sites protégés dans les jours et les semaines à venir. », affirme Julien Poisson, directeur de programmes pour le sud du Québec à Conservation de la nature Canada.

« En offrant 140 000 $, la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement (FHQE) a contribué à la mise en œuvre du projet, indique le directeur général de la Fondation, Carlo Gagliardi. Les enjeux de protection et de mise en valeur de ces habitats importants justifient pleinement notre engagement. »

« Un investissement de 124 605 $ a été accordé à Conservation de la nature Canada en vertu du Programme d’infrastructure communautaire de Canada 150 (PIC150) », a tenu à rappeler l’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec. « Les lieux comme les îles de l’archipel d’Hochelaga sont des endroits qui nous permettent de garder la forme, de nous détendre et d’établir des liens avec nos amis et nos voisins. »

« L’appui financier que nous accordons à nos collectivités démontre clairement notre engagement à favoriser une croissance durable et la prospérité au Canada. En améliorant l’infrastructure communautaire, nous contribuons à stimuler la vitalité de nos communautés et à assurer une qualité de vie élevée pour les résidents de tous âges », a déclaré David Lametti, secrétaire parlementaire du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique.

« Nous sommes fiers de contribuer à ce projet, par l’entremise du Programme Interactions communautaires. Nous favorisons ainsi le partage des connaissances et sensibilisons la communauté à la grande richesse de notre fleuve Saint-Laurent, tout en permettant son utilisation durable », souligne Catherine McKenna, ministre d’Environnement et Changement climatique Canada.

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This