Sélectionner une page
Le Contre-courant

MRC de Marguerite-D’Youville
Le domaine de la construction est en plein essor dans la région!

La MRC de Marguerite-D’Youville a levé le voile sur son bilan annuel de la valeur des permis de construction émis sur le territoire en 2018.

Les conclusions du rapport s’avèrent être fort encourageantes et démontrent bien la vitalité économique de la région. En effet, la MRC a connu une progression remarquable de 80 % de la valeur des investissements par rapport à l’année précédente. Au total, un montant de 345 944 217 $ a été injecté dans le secteur de la construction à l’échelle régionale.

« Nous pouvons commencer à sentir l’effet qu’auront tous les grands projets de développement annoncés et qui verront le jour sur notre territoire au cours des prochaines années » a souligné madame Suzanne Roy, préfet de la MRC. À son avis, les grands investisseurs de tous horizons, qu’ils soient dans les secteurs résidentiel, commercial ou industriel, se positionnent déjà pour les projets d’envergure que seront le nouveau terminal de transit de conteneurs de l’Administration portuaire de Montréal (APM) et le pôle logistique régional à Contrecoeur.
 .

Monsieur Sylvain Berthiaume, directeur général de la MRC, estime pour sa part que cette forte hausse des investissements sur le territoire n’est qu’un aperçu du portrait à venir. « Avec les travaux du nouveau terminal d’APM qui devraient débuter bientôt, nous croyons que tout cela va s’accélérer, comme nous l’avions prévu il y a déjà quelques années relativement à ces projets qui totaliseront plusieurs milliards en investissements. Ce que l’on observe sur le terrain n’est que le début d’une période faste pour l’économie de notre MRC ».

Pour madame Roy, les retombées de ces projets et la croissance économique qui en résulte bénéficieront en grande partie aux citoyens de la MRC. « Quand on décortique ces chiffres, on voit que c’est l’ensemble de notre territoire qui profite de ces investissements. Qui dit croissance dit également hausse des recettes fiscales pour nos municipalités. Cela permettra à terme, soit de réduire ou de geler les comptes de taxes, mais surtout de consolider et même voir croître les services aux citoyens. Il s’agit de la principale raison pour laquelle nous mettons tant d’effort au développement économique de notre MRC».

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

La traverse de Sorel-Tracy, un axe maritime de plus en plus structurant

Le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, les maires de Sorel-Tracy et de Saint-Ignace-de-Loyola, Serge Péloquin et Jean-Luc Barthe, ainsi que le président-directeur général de la Société des traversiers du Québec (STQ), Stéphane Lafaut, ont procédé hier à l’inauguration officielle de la gare de Sorel-Tracy…

lire plus
Share This