Sélectionner une page
Le Contre-courant

Rapport d’impôt unique
Xavier Barsalou-Duval dénonce la mauvaise foi des partis fédéraux

Le député du Bloc Québécois de Pierre-Boucher—Les Patriotes—Verchères, Xavier Barsalou-Duval, expose les mensonges véhiculés par les partis fédéraux en ce qui a trait au rapport d’impôt unique administré par le gouvernement du Québec.

« Cette mesure permettrait de faciliter grandement la vie des citoyens et des entreprises du Québec. Pourtant, les libéraux et le NPD propagent des aberrations par rapport aux conséquences supposées désastreuses de cette mesure. C’est fascinant de voir leur entêtement à ne jamais rien concéder pour faciliter la vie des Québécois, même si celle-ci permettait de réaliser des économies de près de 600 millions par année », explique Xavier Barsalou-Duval.

Non seulement les ministres libéraux et des députés du NPD font-ils miroiter des pertes d’emplois énormes à l’ARC dans les centres de Shawinigan et de Jonquière, mais encore ils taisent le fait que l’ARC ne donne pas sa pleine part d’emplois au Québec. Bien que nous représentions 23 % de la population canadienne, nous ne comptons que 12,5 % du total des employés de l’ARC dans la province.
 .

« De fait, 5 300 employés de l’ARC sont basés au Québec sur un total de 42 150 à l’agence. C’est nettement inférieur à ce qui nous est dû. Parallèlement, les fédéraux font miroiter des pertes d’emplois alors qu’ils n’ont réalisé aucune étude sérieuse récente en la matière. Ils ne disent pas non plus qu’à la suite des pertes d’emplois à l’ARC, il y aurait en fait, de nouveaux postes à combler chez Revenu Québec. Fidèles à eux-mêmes, ils tentent de jouer la carte de la peur chaque fois qu’ils sont à court d’arguments », dénonce Xavier Barsalou-Duval.

Pour couronner le tout, les ministres libéraux ont vanté l’expertise de l’ARC en matière de lutte aux paradis fiscaux afin de promouvoir l’efficience de leur organisation et ainsi justifier le refus de la mise en place d’un rapport d’impôt unique.

« En plus d’être un faux dilemme, c’est carrément une fausseté. L’ARC nous démontre depuis des années qu’elle est incapable de lutter efficacement contre les paradis fiscaux. La preuve en est, son inaptitude à nous fournir les chiffres correspondant aux montants recouverts dans le cadre de la lutte aux paradis fiscaux. Il y a un sérieux problème sur ce plan à l’ARC et le Québec perd des millions voire des milliards de dollars chaque année. En devenant indépendants, nous pourrions nous-mêmes mettre en place une stratégie de lutte aux paradis fiscaux nettement meilleure que celle du pays champion en paradis fiscaux, le Canada », conclut Xavier Barsalou-Duval.

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This