Sélectionner une page
17035507__banniere-web_500x150_final
Le Contre-courant

seance2660

Photo d’archive

Usine de production de substrat à Saint-Roch-de-Richelieu
Une modification de zonage envisagée


Daniel Castonguay
redaction@lecontrecourant.com

C’est dans le cadre d’une séance extraordinaire qui s’est tenue le 14 août qu’a été adopté, à majorité, le premier projet du Règlement numéro 220-38-2017 modifiant le règlement de zonage (220) relativement aux usages permis dans la zone Ac-2 afin de réglementer les usages para-agricoles / industriels.

Ce règlement fait suite à la période de réflexion que s’est donné la municipalité suite au permis demandé par la compagnie Champag afin d’établir une usine de production de substrat sur un terrain situé sur la Côte Saint-Jean. Or, beaucoup de citoyens s’étaient montrés inquiets des odeurs nauséabondes pouvant émaner de cette usine, ainsi que du volume de camions pouvant transiter par la Côte Saint-Jean.

Réal Laberge, citoyen de la Côte Saint-Jean, et Gérard Bies, ancien conseiller municipal de Saint-Roch-de-Richelieu

L’entreprise Champag vise à accroître sa production de champignons dans ses installations de Verchères au cours des prochaines années afin de fournir près de 50 % du marché québécois. L’implantation d’un Centre de production de substrat de culture de champignons s’avère une composante stratégique du projet de croissance de l’entreprise puisqu’il s’agit d’une activité névralgique pour produire des champignons de qualité et obtenir des rendements optimaux. La compagnie a mis en ligne un site web dans lequel elle explique son projet.

Les explications de la municipalité

Le maire de Saint-Roch, Claude Pothier, a mentionné, lors de cette séance, que le Conseil municipal a retenu les services de professionnels, urbaniste, avocat, agronome, afin de mieux comprendre le projet que désire implanter l’entreprise Champag. 

«En premier lieu, le type d’usage que désire exécuter Champag en est un de type industriel» de déclarer le maire Pothier. Or, ce type d’usage industriel n’est autorisé présentement à Saint-Roch qu’en zone industrielle et ces zones sont à proximité du périmètre urbain. «L’implantation de ce type d’industrie à l’intérieur et à proximité du périmètre urbain nous apparaît contraire à une planification saine et à une saine gestion de notre territoire» a-t-il poursuivi.

seance660

Photo d’archive

«De prohiber totalement un usage de ce type n’est pas autorisé par nos règlements et les lois municipales qui nous gouvernent. En tant qu’élus municipaux, nous nous devons d’agir de façon responsable» de conclure le maire Pothier.

Au nord de l’autoroute 30

Le projet de Règlement numéro 220-38-2017 suivra maintenant toutes les étapes normales des projets de loi de la municipalité. Son adoption éventuelle autoriserait donc la production de substrat dans la zone Ac-2, qui est située au nord de l’autoroute 30, à proximité du territoire de Contrecoeur.

L’usine de production de substrat
Un projet qui fait peur aux citoyens de Saint-Roch

Usine de substrat de culture pour champignons à Saint-Roch-de-Richelieu
La situation se complique

Saint-Roch-de-Richelieu
Usine ou activité agricole?

Saint-Roch-de-Richelieu
Un autre conseil municipal animé

.

cote_final
.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Contrecoeur: Les Jeudis Fermiers animeront le centre-ville

Les Jeudis Fermiers se déplaceront pour le reste de la saison au centre-ville de Contrecœur! Le nouveau site sera situé dans le stationnement du Lily Gourmande (606, rue Saint-Antoine) et permettra d’animer ce secteur de Contrecœur comptant de nombreux commerces tout en le rapprochant de son futur emplacement.

lire plus
Share This