Sélectionner une page

Le Contre-courant

Mairie de Saint-Roch-de-Richelieu
Un message de Michel Beck, Alain Chapdelaine et Martin Évangéliste

Bonjour à tous !

Suite à notre campagne de porte en porte, quatre points ont été omniprésents dans les préoccupations des citoyens : le compte de taxe versus les services reçus, le service incendie, la transparence et l’usine de fumier.
.

Depuis une quinzaine d’années, beaucoup de citoyens nous viennent de la rive sud. Ils sont venus s’installer à St-Roch pour y vivre paisiblement et aussi profiter des bas taux de taxes.  Quelques années plus tard, désillusion. Les taxes ont augmentées mais les services n’ont pas suivis. On a souvent dépensé de façon inopportune et sans égard pour les besoins de la municipalité. Par exemple, la bâtisse inutilisée de la caisse. La dernière séance du conseil, juste avant le déclenchement des élections, est révélatrice des symptômes qui affectaient ce conseil. Un regard neuf s’impose, l’improvisation n’a plus sa place.

Le service incendie

Plusieurs rumeurs circulent à ce sujet. On va clarifier la situation. Il n’est pas question, et il ne l’a jamais été, que nous abolissions ce service. Qu’on se le dise. Mais nous savons par contre qu’il y a des problèmes à l’intérieur de ce corps, des clans s’y affrontent. Il faut mettre fin à cette discordance en y adjoignant un gestionnaire planificateur, et nous en présentons un dans le district 2, Martin Évangéliste, gestionnaire et planificateur à la garde côtière. Les pompiers méritent notre reconnaissance et notre respect et c’est dans ce sens que nous devons travailler avec eux. Établissons des objectifs clairs et précis tout en tenant compte de la capacité de payer des citoyens.

La transparence

La transparence n’aura pas été l’apanage du conseil précédent. Les décisions prises en vase clos et l’éternel silence des élus est préoccupant, le tout se répercutant sur le compte de taxe. Un changement d’air s’impose et c’est urgent. Les décisions prises par une personne ou deux accompagné du silence des autres doivent cesser. Nous devons travailler en équipe, avec du sang neuf venu de tout horizon.                                       

L’usine à fumier

Legs hérité du dernier conseil. En effet, après avoir posé la question au promoteur, nous savons maintenant que c’est l’ancien conseil qui est allé le quérir. On avait besoin d’argent, étant donné le flot de dépenses effectuées. Certains candidats se drapant dans le rôle du défenseur de la veuve et de l’orphelin étaient pourtant là quand le promoteur du projet a fait la consultation publique en février 2017 devant une salle pleine de citoyens concernés. Des mois se seront passés avant que certains membres du conseil n’osent s’afficher contre ce projet lourd en risques environnementaux. Ne nous leurrons pas, l’impact de ce projet sur la côte St-Jean aurait des répercussions dans toute la municipalité. Toute baisse du rôle d’évaluation du secteur de la côte affecterait obligatoirement celui de la municipalité. Ce n’est pas un projet qui répond aux critères de l’acceptabilité sociale et du développement durable. St-Roch mérite mieux.

Le 5 novembre un changement d’air s’impose. Un examen complet est prioritaire. La venue d’un nouveau conseil est impérative. Une analyse rigoureuse de la situation financière devra se faire de façon urgente et dans le district 1, nous avons Alain Chapdelaine, un gestionnaire financier chevronné pour y travailler. À l’avenir, le respect du budget sera une priorité.

Nous sommes prêts à travailler avec tous les élus(es) que la population choisira. Nous avons l’obligation de réussir. Notre seul guide sera le respect de la parole des citoyens et de nos institutions. Fini les décisions prises en vase clos, nous travaillerons en collégialité pour le bien des citoyens. Pas de vagues promesses que nous ne pourrons tenir, mais une gestion juste et équilibrée. Le 5 novembre on y va pour un regard neuf. On y va avec Michel Beck.
.
cote_final

.

.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This