Sélectionner une page

Le Contre-courant

C’est parti!
Cédric G.-Ducharme lance officiellement sa campagne et annonce des engagements porteurs en matière d’environnement

Le samedi 18 août 2018 a eu lieu le lancement de campagne de Cédric G.-Ducharme, candidat du Parti québécois dans Borduas, au Domaine de Cavel à Mont-Saint-Hilaire. Était également présent le président du caucus des députés du Parti québécois de la Montérégie et député de Verchères, Stéphane Bergeron.

M. Bergeron en a profité pour amorcer le dévoilement de la plateforme du Parti québécois pour la Montérégie en faisant trois annonces qui touchent le comté de Borduas :

  • Prolonger la voie réservée sur la 116, entre Saint-Bruno et McMasterville.
  • Soutenir la création de la Route verte du Richelieu, une piste cyclable qui irait de la frontière américaine jusqu’à Sorel, en longeant le Richelieu.
  • Soutenir la mise en valeur des collines montérégiennes en tant qu’attrait récréotouristique et le rehaussement du niveau de protection accordé à ces monts afin de planifier le développement immobilier dans le respect de l’environnement.

M. G.-Ducharme, de son côté, a lancé sa campagne en exposant sa vision de la politique et de son engagement au sein du Parti québécois : « Si le Parti québécois demeure aussi fort et pertinent aujourd’hui, c’est parce qu’il s’inscrit dans la vie des gens, dans leur réalité quotidienne, c’est un parti de citoyens qui osent et qui rêvent, et qui passent à l’action. Car c’est une chose de rêver, mais c’en est une autre de façonner ses rêves et de travailler fort afin qu’ils se réalisent. C’est la réunion de ces divers éléments qui font du Parti québécois un parti crédible, un parti qui a les gens à cœur et qui travaille pour les gens, concrètement. Et cela résume parfaitement le sens de mon engagement politique.»

M. G.-Ducharme a ensuite dévoilé une partie de sa plateforme environnementale en déclinant certains engagements du Parti québécois, ainsi que des dossiers qu’il compte porter personnellement s’il est élu député de Borduas le 1er octobre prochain :

  • Abroger la Loi 106 sur l’exploitation des hydrocarbures et ses règlements. Cela signifie interdire, à terme, l’exploitation du pétrole et du gaz de schiste sur tout le territoire québécois.
  • Travailler à l’amélioration des programmes d’aide financière aux municipalités désireuses d’acheter des terrains boisés et autres milieux naturels d’intérêt écologique, afin d’étendre les aires protégées au pied des collines montérégiennes, dont le Mont Saint-Hilaire.
  • Réviser de fond en comble le système de taxation et de financement des municipalités, notamment par l’octroi de revenus additionnels aux villes afin d’assurer leur santé financière et leur permettre de répondre correctement aux besoins de leurs citoyens.
  • Appuyer une éventuelle demande de la Ville de Mont-Saint-Hilaire de faire reconnaître la zone A-16 comme paysage culturel patrimonial, en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel.
  • Déposer un projet de loi privé afin de protéger le pied des collines montérégiennes et la zone A-16 et d’empêcher un développement immobilier intensif.

Rappelons que Cédric G.-Ducharme, avocat spécialisé en droit de l’environnement, a mené plusieurs luttes majeures au niveau national avec le Centre québécois du droit de l’environnement. Il a notamment combattu devant les tribunaux le projet Énergie Est et le projet de port méthanier à Cacouna, et a lutté contre l’exploitation des gaz de schiste sur le territoire québécois. La semaine dernière, il avait annoncé des mesures concernant la protection et la mise en valeur de la rivière Richelieu afin d’améliorer nettement la qualité de l’eau et redonner à tous les citoyens l’accès à la rivière.

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Canard’O 2021: dévoilement de la programmation

Le Canard’O revient en force cette année avec plus de 60 exposants! Profitez-en pour découvrir des entreprises locales et encouragez les commerçants de la région le samedi 9 octobre prochain de 11 h à 16 h sur la rue Saint-Antoine, entre la route Marie-Victorin et la rue Hurteau.

lire plus
Share This