Sélectionner une page

Le Contre-courant

Engagements du Parti Québécois pour la Vallée du Richelieu
«Des mesures qui auront une incidence directe sur la qualité de vie des familles de la région» -Stéphane Bergeron

C’est à l’occasion du lancement de la campagne du candidat du Parti Québécois dans Borduas, monsieur Cédric Gagnon-Ducharme, qui a eu lieu à Mont-Saint-Hilaire le 18 août dernier, que le député de Verchères et président du caucus des députés du Parti Québécois de la Montérégie, monsieur Stéphane Bergeron, a dévoilé certains des engagements de la plateforme régionale de sa formation politique, en prévision des élections du 1er octobre prochain, touchant plus spécifiquement la Vallée du Richelieu.

«Nous proposons notamment, au niveau régional, de prolonger la voie réservée sur la route 116 entre Saint-Bruno-de-Montarville et McMasterville; de procéder à la création de la Route verte du Richelieu, une piste cyclable qui irait de la frontière américaine, près de Saint-Jean-sur-Richelieu, jusqu’au fleuve Saint-Laurent, près de Sorel-Tracy; et de soutenir la mise en valeur des collines montérégiennes en tant qu’attrait récréotouristique et le rehaussement du niveau de protection accordé à ces monts afin de planifier le développement immobilier de façon respectueuse de l’environnement. Voilà autant d’engagements pris non seulement par notre candidat dans Borduas, mais aussi par l’ensemble des candidates et candidats du Parti Québécois en Montérégie; des engagements qui auront non seulement des effets éminemment positifs dans l’ensemble de la région, mais plus spécifiquement dans Borduas et aux alentours», de déclarer Stéphane Bergeron.

Le candidat du Parti Québécois dans Borduas en a profité pour rendre publics certains de ses propres engagements en matière d’environnement, au nombre desquels figure une volonté claire à l’effet d’interdire l’exploitation du pétrole et des gaz de schiste dans la Vallée du Richelieu et de favoriser la protection des terrains boisés et autres milieux naturels au pied du Mont Saint-Hilaire. «Si le Parti Québécois demeure aussi pertinent aujourd’hui, c’est parce qu’il s’inscrit dans la réalité des gens, dans leur réalité quotidienne; c’est un parti qui se préoccupe des gens et qui travaille pour les gens, et ce, de façon concrète», a ajouté monsieur Gagnon-Ducharme.

«Un véritable choix s’offrira aux Québécoises et Québécois, le 1er octobre prochain: l’austérité libéralo-caquiste dont nous subissons déjà les effets dommageables depuis trop longtemps et l’alternative proposant plutôt de faire en sorte que l’État québécois soit plus efficace et en mesure d’offrir à nouveau des services publics de qualité pour le mieux-être de l’ensemble de la population. Ainsi formulé, ce choix n’apparaît pas difficile à faire: le seul véritable changement est celui que propose le Parti Québécois», de conclure Stéphane Bergeron.

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Canard’O 2021: dévoilement de la programmation

Le Canard’O revient en force cette année avec plus de 60 exposants! Profitez-en pour découvrir des entreprises locales et encouragez les commerçants de la région le samedi 9 octobre prochain de 11 h à 16 h sur la rue Saint-Antoine, entre la route Marie-Victorin et la rue Hurteau.

lire plus
Share This