Sélectionner une page

Le Contre-courant

La CAQ au service des familles de Borduas

Lors d’une conférence de presse, Simon Jolin-Barrette a présenté plusieurs engagements de son parti en matière d’enfance et de soutien aux familles, des propositions qui permettront à ces dernières d’avoir à la fois plus de services pour leurs enfants et une plus grande marge de manoeuvre financière.

C’est à deux pas d’une école et d’un centre de la petite enfance que Simon Jolin-Barrette a convié les médias pour leur annoncer les plus récents engagements de son parti en matière d’enfance et expliquer leur impact positif pour les citoyens de Borduas. «Le lieu n’est pas anodin, puisque la CAQ compte offrir la prématernelle 4 ans à tous les enfants gratuitement, sans toutefois l’imposer. Tous les parents pourront faire ce choix, mais ce ne sera pas obligatoire.» La formation politique calcule que cette mesure aura comme effet de libérer 50 000 places à contribution réduite en garderie ou en CPE. «Dans la région, plusieurs familles sont en attente d’une place à contribution réduite pour leur enfant. Il est important d’offrir ce service à un plus grand nombre de famille et de leur donner ce coup de pouce financier.»

L’accès universel à la prématernelle 4 ans préconisé par la CAQ a également comme objectif de permettre le dépistage précoce des difficultés d’apprentissage. «De nos jours, nous avons plus d’outils pour dépister ce type de difficultés. Quand elles sont identifiées, il est possible de faire les interventions nécessaires, des interventions qui permettront bien souvent aux enfants d’avoir un meilleur parcours scolaire et d’éviter le décrochage, explique monsieur Jolin-Barrette. Or, plus ces interventions sont faites en bas âge, plus elles sont efficaces. C’est pourquoi nous sommes convaincus de la pertinence d’offrir la prématernelle 4 ans à tous.»

Le député sortant et candidat rappelle également que la Coalition Avenir Québec souhaite rétablir un tarif uniforme pour les places en garderie. «Les Libéraux avaient renié leur engagement de ne pas hausser le tarif des places en garderie puisqu’ils ont instauré une modulation en fonction du revenu. Nous mettrons fin à cette modulation, en ramenant le tarif à 8,05$ pour une place en garderie.»

Plus de soutien et moins de taxes

Autre mesure annoncée par la Simon Jolin-Barrette, candidat de la CAQ dans Borduas: le remplacement du programme de Soutien aux enfants par celui de l’Allocation famille, une façon plus équitable d’aider les Québécoises et les Québécois qui ont des enfants. «Le système actuel offre moins d’argent pour un deuxième ou un troisième enfant que pour un premier, en plus de pénaliser les familles à faible revenu, explique Simon Jolin-Barrette. C’est cette iniquité que nous voulons corriger.» Concrètement, un gouvernement de la CAQ offrira, pour les parents qui ont un revenu familial de 107 000$ ou moins, un montant supplémentaire de 1200$ annuellement par enfant, à compter du deuxième enfant. Pour les familles dont le revenu excède 107 000$, c’est 1000$ au minimum par enfant qui sera offert, une nette bonification par rapport au système actuel. «Les familles se sentent étouffées financièrement et la CAQ trouve des solutions pour leur redonner de la marge de manoeuvre.»

Une autre façon de donner un répit financier aux familles est de diminuer le taux de taxe scolaire, ce que compte faire la Coalition Avenir Québec si elle est au gouvernement. «Nous voulons éliminer les disparités entre les différentes régions du Québec. Il n’y a pas de raison valable pour qu’une famille de la Montérégie ne bénéficie pas du même taux de taxe qu’une famille des Laurentides, qui elle a le plus bas taux de taxe. Notre objectif est d’uniformiser et d’arrimer les taux de partout au Québec au plus bas en vigueur. Pour les gens de Borduas, cela se traduira par une baisse de 41% de leur compte de taxe scolaire actuel.»

Simon Jolin-Barrette conclut en réitérant la volonté de sa formation politique de travailler dans l’intérêt des familles québécoises, incluant bien entendu celles du comté de Borduas: «Beaucoup de jeunes familles viennent s’établir dans la circonscription car c’est un coin parfait pour élever des enfants. Mon parti et moi comprenons parfaitement leur réalité et leurs préoccupations et les propositions que nous mettons de l’avant leur permettront d’avoir plus de services pour leurs enfants et de leur donner une plus grande marge de manœuvre sur le plan financier.»

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Contrecoeur: Les Jeudis Fermiers animeront le centre-ville

Les Jeudis Fermiers se déplaceront pour le reste de la saison au centre-ville de Contrecœur! Le nouveau site sera situé dans le stationnement du Lily Gourmande (606, rue Saint-Antoine) et permettra d’animer ce secteur de Contrecœur comptant de nombreux commerces tout en le rapprochant de son futur emplacement.

lire plus
Share This