Le Contre-courant

Chronique de l’érable
Connaissez-vous le sirop d’érable d’automne?

Isabelle Marquis
Acéricultrice
Érablière Marquis

Par cette chronique, j’aimerais aborder un sujet qui revient régulièrement à la fin de la saison estivale. Il m’arrive, à l’occasion, de me faire demander si nous produisons du sirop d’érable d’automne. Voici une occasion d’en apprendre plus sur cette pratique peu connue.

Une blessure inévitable

D’entrée de jeu, sachez que la production de sirop d’érable d’automne n’est pas recommandée. Il faut savoir que lorsque nous entaillons nos érables au printemps, nous occasionnons inévitablement un stress à l’érable. Depuis l’arrivée des chalumeaux à diamètre réduit (chalumeau santé), la blessure de l’arbre, ainsi que son risque de maladies se trouvent considérablement à être diminués. Cependant, le simple fait fait d’entailler (l’action de faire le trou) blesse tout de même les arbres. Donc, nous infligeons une blessure chaque printemps!

Les règles de l’art

Il est primordial de considérer l’arbre comme un être vivant. Quand l’arbre est en santé, l’entaille se cicatrise plus rapidement. Lorsque le diamètre de l’entaille, ainsi que l’angle d’entaillage ont été effectués dans les règles de l’art, l’entaille guérit bien d’un printemps à l’autre.

Un risque

En fait, l’entaillage d’automne ne laisse pas assez de temps à l’érable de reprendre des forces. La blessure printanière est trop récente. L’érable est donc en présence d’un stress de plus, qu’il doit impérativement surmonter. L’arbre est ainsi plus fragile face aux bactéries et aux maladies. On s’en rend compte lorsque l’on voit son écorce se meurtrir autour de l’entaille. Dans un cas de gravité majeure, l’arbre peut malheureusement mourir.

Moins rentable

L’eau présente dans l’érable entaillé à l’automne a également une teneur plus faible en sucre que l’eau d’érable entaillé au printemps. De cette façon, il faudra sensiblement plus d’eau d’érable, pour produire la même quantité de sirop d’érable.

La patience est de mise

En résumé, il est possible de faire du sirop d’automne, mais ce n’est pas recommandé. Il vaut mieux être patient et attendre sagement le printemps, en se préparant pour la nouvelle saison où les conditions idéales pour optimiser la production!

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

La guignolée des affaires et des médias 2022 remet plus de 7612,70$

La guignolée des affaires et des médias 2022 remet plus de 7612,70$

La Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy (CCIST), désireuse de sensibiliser les gens d’affaires à l’implication sociale dans un contexte d’entraide et d’engagement pour une cause importante de la région, a organisé, le 1er décembre dernier, sa huitième édition de la Guignolée des affaires et des médias.

lire plus
Share This