Le Contre-courant

Contrecœur adopte son budget 2019

Le conseil municipal de la Ville de Contrecœur déposait en séance extraordinaire, le mardi 11 décembre dernier, ses propositions pour les prévisions budgétaires 2019 ainsi que pour le plan triennal d’immobilisations (PTI) 2019-2020 2021.

À la suite du dépôt d’un nouveau rôle d’évaluation triennal, le compte de taxes, pour le propriétaire d’une maison unifamiliale moyenne évaluée à 251 766 $, s’établira à 2 157,77 $, ce qui représente une hausse de 1,73 %, soit 39,16 $. Le compte de taxes municipal de Contrecœur demeure tout de même parmi l’un des plus bas de la région. De plus, en 2019, le conseil municipal offre désormais l’opportunité aux contribuables de régler leur compte de taxes en six versements, au lieu de quatre.

Les contribuables de Contrecœur verront leur taux de taxes foncières baisser en 2019, passant de 0,6137 $ à 0,6100 $/100 $ d’évaluation. La taxation commerciale passe de 1,5056 $/100 $ d’évaluation à 1,4580 $. En ce qui concerne le taux industriel, celui-ci demeure le même qu’en 2018, soit 1,5602 $/100 $ d’évaluation.

Pour le secteur résidentiel, les tarifs des services d’eau et d’égout ne subiront aucune augmentation, mais le tarif des matières résiduelles passera de 230 $ à 236 $. Cette hausse s’explique entre autres par la venue de la nouvelle collecte des matières organiques et l’augmentation du nombre de collectes des résidus verts, qui passe de 8 à 12 collectes.

« Notre budget 2019 se chiffre à 14 511 762 M$, en hausse de 1,3 % par rapport à celui de 2018. Il était très important pour le conseil municipal que l’augmentation du compte de taxes ne dépasse pas l’Indice des prix à la consommation (1,73 %) », mentionne la mairesse de la Ville de Contrecœur, Mme Maud Allaire. Pour équilibrer son budget, la Ville pourra compter sur des revenus supplémentaires provenant de l’augmentation de sa richesse foncière évaluée à 1 168 898 300 $, soit 6,56 % de plus qu’en 2018. Contrecœur affiche une progression des valeurs résidentielles de 3,38 %. Dans les 5 dernières années, la Division de l’urbanisme a émis 535 permis, ce qui représente 72 M$ en valeur de permis pour de nouvelles constructions résidentielles. « En 2018, 114 logements ont été construits et nous nous attendons à autant en 2019, » précise la mairesse Allaire. Elle ajoute que l’arrivée de nouvelles familles sur le territoire a permis une croissance de population de 4,08 % en 2018, positionnant à nouveau Contrecœur parmi les villes affichant une forte croissance au Québec (catégorie de 5000 à 10 000 habitants).

Le principal objectif des élus de Contrecœur était de présenter à la population un budget respectant la capacité de payer des contribuables, tout en concrétisant des investissements majeurs. Les élus du conseil municipal souhaitent également redonner à la population un accès au fleuve, améliorer et rehausser les parcs et espaces verts et mettre en œuvre le premier Plan d’action en développement durable.

Tout au long de cette première année de mandat, la mairesse Maud Allaire rappelle que le conseil a tenu des assemblées de consultation pour entendre les citoyens et leur permettre ainsi d’exprimer leur opinion sur divers projets ; à l’image des Contrecœuroises et des Contrecœurois.

Plan triennal d’immobilisations (PTI) 2019-2020-2021: des projets totalisant 54 M$

En 2019, le conseil municipal a planifié au PTI des investissements de l’ordre de près de 19 307 800 M$. Parmi ces projets qui seront réalisés, mentionnons la construction et l’aménagement d’un carrefour giratoire à la bretelle de la sortie 117 (montée de la Pomme-d’Or) de l’autoroute 30 et des travaux majeurs d’infrastructures dans des zones commerciales, notamment la réfection de la rue Saint-Antoine. L’agrandissement de l’usine de filtration et la mise aux normes de capacité de l’usine d’épuration des eaux usées prévues depuis quelques années seront réalisés au courant de la prochaine année. En vertu du plan directeur des parcs et espaces verts, la Ville de Contrecœur poursuivra l’aménagement du parc Jean-Louis-De La Corne, Amable-Marion, Saint-Laurent-du-Fleuve et du parc François-De-Sales Gervais.

La Ville de Contrecœur met à la disposition de ses contribuables différents documents sur le budget et les finances de la Ville à ce lien.

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

La guignolée des affaires et des médias 2022 remet plus de 7612,70$

La guignolée des affaires et des médias 2022 remet plus de 7612,70$

La Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy (CCIST), désireuse de sensibiliser les gens d’affaires à l’implication sociale dans un contexte d’entraide et d’engagement pour une cause importante de la région, a organisé, le 1er décembre dernier, sa huitième édition de la Guignolée des affaires et des médias.

lire plus
Share This