Sélectionner une page

Le Contre-courant

Saint-Antoine-sur-Richelieu rend hommage à madame Miyuki Tanobe

La Municipalité a remercié l’artiste prestigieuse qu’est Miyuki Tanobe, pour avoir donné son accord à nommer un parc en son nom, et a aussi souligné son anniversaire en présence de Jean-Pierre Valentin, son galeriste, Denis Campeau, ex-maire de Saint-Antoine-sur-Richelieu et de la mairesse actuelle madame Chantal Denis.

Rappelons les faits : à l’été 2017 la Municipalité de Saint-Antoine-sur-Richelieu crée un parc d’arbres emblématiques et le nomme Parc Miyuki Tanobe. La symbolique correspond à l’enracinement des gens d’ici et d’ailleurs qui ont pris racine dans notre beau milieu en bordure du Richelieu, à l’instar de cette citoyenne originaire du Japon qui a adopté notre coin de pays en 1971. Le projet de création de ce parc avait été mené par Chantal Denis alors conseillère et les contacts avec madame Tanobe avaient été faits par le maire d’alors, Denis Campeau.

Un Cahier souvenir du parc Miyuki Tanobe a été réalisé par Chantal Denis au cours de la dernière année. Elle voulait faire vivre à madame Tanobe les beaux moments de la plantation et de l’inauguration du parc qui sont décrits et illustrés dans le cahier. Mais surtout elle voulait manifester à cette grande artiste, la fierté de la Municipalité d’avoir une citoyenne de cette envergure internationale. Madame Tanobe, très humblement, s’est dite touchée et très heureuse de cette manifestation à l’occasion de son anniversaire.

Madame Tanobe a été invitée à signer le livre d’or de la municipalité, ainsi que les personnes présentes à cette rencontre intime qui s’est terminée avec l’annonce d’autres projets pour ce parc à l’été 2019, dont des panneaux illustrant des œuvres de madame Tanobe.

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This