Sélectionner une page
Le Contre-courant

Voyager tout le temps à Verchères


Denis-Charles Drapeau
dcdrapeau@lecontrecourant.com

Depuis maintenant six mois, Sylvain Guilmain sillonne les rues de Verchères et assiste aux multiples événements de la municipalité caméra et trépied à la main. Effectuant une véritable excursion au sein même de sa ville, le cinéaste amateur s’est donné tout un défi.

Il y a plus de dix ans, ce professeur d’histoire au CÉGEP du Vieux-Montréal, depuis près de 16 ans, souhaitait devenir propriétaire et cherchait un endroit où la vie communautaire était dynamique pour s’y installer. Originaire de Saint-Bruno, il a trouvé, avec sa conjointe Annie Brunelle, une vie de quartier qui lui plaisait à Verchères.

Sylvain Guilmain accompagné d’élus municipaux lors de l’accueil des nouveaux arrivants de Verchères en septembre dernier.

Voyager six mois en famille

En 2017, les deux passionnés de voyages, ils entreprirent le projet de voyager durant six mois en famille, accompagné de leurs deux filles Félicia et Floriane. Âgées seulement de 4 ans et 6 ans à l’époque. «Au-delà du défi que cela comporte, je souhaitais qu’il reste quelque chose de tangible après notre voyage », nous dit M. Guilmain.

Polynésie française

Ce dernier a approché l’entreprise Les Aventuriers Voyageurs pour être en mesure de filmer ses aventures familiales à l’aide de formations et d’ateliers. «J’ai soumis mon projet et il a été accepté. Probablement parce qu’un de ces six mois en question se passait en Polynésie française et Bora-Bora. Après le voyage, je suis revenu avec 25 heures d’images. J’ai monté un film d’une heure et demie et il est présenté depuis novembre dernier dans plusieurs cinémas du Québec », nous résume M. Guilmain.
 .

Au cinéma

Portant le titre de Polynésie française de Tahiti à Bora Bora, il sera présenté jusqu’en mai et parfois précédé par une conférence en lien avec la projection. «En fait, il y aura onze ciné-conférences où je suis là, souvent avec ma famille pour présenter le film. Il sera projeté environ une soixantaine de fois à travers la province en tout. Mais je souhaite surtout que les gens sortent de là et qu’ils se disent : Ayoye… moi aussi, je pourrais vivre ça!».

Verchères en vidéo

Ce projet terminé, le besoin de s’impliquer dans un autre s’est fait sentir, nous raconte le voyageur, qui repartira pour un autre six mois dans deux ans . «En attendant le prochain voyage, je ne voulais pas perdre la main et je voulais m’impliquer dans ma communauté. Alors, j’ai parlé aux gens de la municipalité, d’un projet de vidéo sur Verchères. Une sorte de tour d’horizon de la municipalité échelonné sur une année et ils étaient enchantés par l’idée ».

La famille Guilmain à Bedugul, dans la province de Tabanan, à Bali en Indonésie.

Un appui de poids

Même s’il se sait épaulé par la municipalité dans ce projet, il s’agit avant tout d’un projet personnel, mais destiné à tous. «À la base, je fais ça pour moi et je fais ça pour ma ville, je veux la découvrir et la montrer. J’apprécie énormément l’appui de la municipalité, qui agit comme une véritable facilitatrice dans ce projet, en m’invitant à divers événements et en me présentant aux gens», poursuit M. Guilmain.

À suivre

Le tournage ayant débuté en août dernier lors de la Course extrême familiale au parc des Pionniers, nul ne sait lorsqu’il se terminera. En effet, la durée du tournage, ni même sa forme ne sont pas encore tout à fait définies, avoue candidement le principal intéressé : «Je n’ai pas vraiment de contraintes. S’il faut que je prenne deux ans pour être en mesure d’avoir de beaux plans de Verchères, je le ferai. Aussi, il se pourrait bien que cela soit un film d’heure et demie ou plusieurs courtes capsules vidéo diffusées sur Facebook, toutes les possibilités existent».

La famille Guilmain lors d’une ciné-conférence

Vos coups de cœur

M. Guilmain invite les gens de Verchères à communiquer avec lui, s’ils souhaitent partager leurs coups de cœur de Verchères ou l’inviter à des événements locaux. Il est possible de le faire à l’aide de sa page Facebook Voyager Tout Le Temps ou par courriel voyagertoutletemps@gmail.com ou sur son site web : www.voyagertoutletemps.com.

Polynésie française

Prochaines représentations de Polynésie française de Tahiti à Bora Bora dans la région:

Sorel-Tracy, Cinéma Saint-Laurent, 8333 rue Industrielle
24 février 16h
27 février 19h

Beloeil – Cinéma Beloeil, 450 rue Serge Pépin
24 février 13h (avec conférencier)
3 avril 19h (avec conférencier)

Plus de détails à ce lien.

Le cinéaste amateur en pleine action lors de l’accueil des nouveaux arrivants de Verchères

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This