Sélectionner une page
Le Contre-courant

Photo d’archives

Le ministre Jolin-Barrette annonce une série de mesures en immigration pour mieux répondre aux besoins du Québec

Le ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, M. Simon Jolin-Barrette, a dévoilé aujourd’hui une série de mesures qui permettront de renforcer l’adéquation entre les compétences des personnes immigrantes sélectionnées par le Québec et les besoins du marché du travail ainsi que de faciliter la pleine participation, en français, des personnes immigrantes à la société québécoise.

Plan d’immigration du Québec pour l’année 2020

Le ministre Jolin-Barrette a déposé à l’Assemblée nationale le Plan d’immigration du Québec pour l’année 2020. Ce plan découle des orientations gouvernementales en matière d’immigration adoptées à la suite de la consultation publique sur la planification de l’immigration au Québec pour la période 2020-2022.

Les orientations énoncées visent à répondre aux besoins du Québec tout en tenant compte de sa capacité d’accueil et d’intégration. Ainsi, le nombre de personnes admises au Québec sera un peu plus élevé en 2020, par rapport à 2019, notamment pour répondre aux besoins de main-d’œuvre des employeurs québécois. Pour 2020, le seuil d’immigration sera revu à la hausse avec une cible d’admission entre 43 000 et 44 500 personnes immigrantes.

Les principaux détails du plan annuel d’immigration 2020 sont présentés en Annexe 1.

Évaluation de la connaissance des valeurs démocratiques et des valeurs québécoises

Toujours dans le souci de favoriser une meilleure intégration, les demandes d’immigration de tous les programmes d’immigration de la catégorie économique devront désormais s’accompagner d’une attestation d’apprentissage des valeurs démocratiques et des valeurs québécoises exprimées par la Charte des droits et libertés de la personne. Cette nouvelle condition de sélection s’adresse tant aux requérants principaux qu’à leurs conjoints et enfants à charge de 18 ans et plus.

Cette attestation peut être obtenue en participant à une session d’Objectif Intégration, pour les personnes qui sont au Québec, ou en faisant une évaluation en ligne, accessibles aux candidats à l’étranger et à ceux qui sont en sol québécois.

Les principaux détails de cette évaluation de la connaissance des valeurs démocratiques et des valeurs québécoises exprimées par la charte des droits et libertés de la personne sont présentées en Annexe 2

Un programme de l’expérience québécois renouvelé et amélioré afin de mieux répondre aux besoins du Québec

Pour mieux répondre aux besoins du marché du travail

Afin de mieux arrimer la sélection des personnes immigrantes aux besoins de main-d’œuvre du Québec, le Programme de l’expérience québécoise (PEQ), qui permet aux étudiants étrangers diplômés au Québec et aux travailleurs étrangers temporaires d’accéder à la résidence permanente, a été modifié pour rendre ce programme davantage accessible aux étudiants étrangers dont le domaine de formation mène à des métiers ou des professions en déficit sur le marché du travail. De même, les travailleurs étrangers temporaires devront notamment occuper un emploi figurant à la liste des professions en déficit au Québec pour être admissibles au programme.

Ces améliorations seront en vigueur dès le premier novembre 2019.

Pour une meilleure intégration

La connaissance du français constitue un vecteur d’intégration primordial pour une personne immigrante en lui permettant d’avoir accès plus facilement à un emploi, de socialiser et de participer pleinement à la vie collective. C’est ce qui a motivé l’introduction d’une nouvelle disposition s’appliquant aux conjointes et conjoints des candidats à l’immigration sélectionnés dans le cadre du PEQ. Ceux-ci devront donc démontrer une connaissance orale du français de stade intermédiaire avancée (niveau 7), une disposition qui vise à les encourager à prendre une part plus active à la société québécoise.

Ces améliorations seront en vigueur le 1er janvier 2020.

Suspension temporaire du Programme des investisseurs

Quant au Programme des investisseurs, la réception des demandes d’immigration sera suspendue pour huit mois, soit du 1er novembre 2019 au 1er juillet 2020. Cette décision permettra au Ministère de compléter l’analyse devant mener à une révision du programme. Cependant, le traitement des demandes de sélection en attente de traitement au Québec et celui des demandes de résidence permanente des candidats sélectionnés par le gouvernement fédéral se poursuivra en 2020.

Citation :

« Il est important pour le gouvernement du Québec de s’assurer que tous ses programmes sont en phase avec les besoins du Québec. Aujourd’hui, nous continuons à mettre en place nos engagements pris devant les québécoises et les québécois de réformer le système d’immigration et de doter le Québec des meilleurs outils pour mieux sélectionner, mieux franciser et mieux intégrer les personnes immigrantes. Votre gouvernement est déterminé à assurer le succès des personnes immigrantes et à répondre aux besoins économiques. » – Simon Jolin-Barrette, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This