Sélectionner une page
Le Contre-courant

Verchères
Marien Landry garde espoir et sollicite l’aide du public


Par Denis-Charles Drapeau
dcdrapeau@lecontrecourant.com

Depuis 2008, Marien Landry, citoyen de la municipalité de Verchères, consacre une partie de ma vie à aider les gens dans le besoin dans les pays d’Amérique latine. Son implication citoyenne a d’ailleurs été reconnue et soulignée par la gouverneure générale du Canada et la Municipalité de Verchères en 2018.

Un voyage repoussé

Le Guatemala est son terrain de prédilection et s’y rend depuis près de 10 ans. Dans ce contexte de pandémie mondiale, les plans pour cette année ont été, pour le moins, chamboulés. Toutefois ce dernier garde espoir.

«Nous sommes à la mi-octobre, habituellement, à cette date mon voyage est déjà planifié, mais cette année, il n’y a rien de réglé encore pour mon retour au Guatemala. Cependant, je me sens bien physiquement et mentalement, je me sens prêt à retourner aider tous mes petits protégés là-bas!» nous dit M. Landry.

Une région défavorisée

C’est dans la région très défavorisée de Poptún, ville du Guatemala située dans le département du Petén, qu’il y déploie son énergie à aider les enfants et leurs familles. En plus d’amasser des fonds et de fournir des biens de première nécessité aux résidents, il travaille avec eux pour construire de nouvelles écoles et réparer des infrastructures défaillantes.

«Cette région du Guatemala a un grand besoin d’aide afin de pouvoir instruire leurs enfants. Le contexte actuel dans le monde m’incite à être prudent dans mes futurs déplacements, donc mon retour se fera quand le contexte me semblera plus sécuritaire», poursuit-il.

Une clinique de soins

Malgré les contraintes imposées par la COVID-19, ce dernier persiste à travailler pour ce retour éventuel.

«Lufecadis Poptun, notre association qui aide surtout les enfants à capacités différentes, attend avec patience que soit terminée la future clinique médicale. Les travaux de la future clinique, qui ont débuté à la fin de février dernier ont été interrompus en mars à cause du COVID-19».

M. Landry affirme avec certitude que cette clinique est très attendue, particulièrement dans le contexte actuel.

«J’étudie présentement la possibilité de poursuivre les travaux de la clinique à distance. Nous étions rendus à la construction du toit à mon départ en mars dernier. L’estimation du soudeur pour la construction du toit est d’environ 9 000$».

Envois de conteneurs

De son propre aveu, la préparation des conteneurs de matériel pour expédition va bon train et sollicite l’aide du public afin de poursuivre son œuvre.

«Ce dossier s’est poursuivi, plus normalement celui-là. Grâce aux nombreux donateurs de matériel de toutes sortes, un conteneur de matériels utiles à l’association devrait partir pour le Guatemala en début novembre. En revanche, il en manque encore! Ma collecte de fonds se poursuit. Ainsi, si vous avez des vélos, des outils, des jouets, du matériel scolaire, etc. Contactez-moi!» lance Marien Landry.
Pour les personnes intéressées à faire des donations, vous trouverez la liste complète sur le site : www.marienlandry.com

Pour le joindre :

Marien Landry
Téléphone : 450 583-6139
Cellulaire : 514 347-7990
Courriel : info@marienlandry.com


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This